Politique

Le discours de Patrice Talon au G20 est une honte pour le Bénin, selon Guy Mitokpè

Le président Patrice Talon a pris part le Mardi 30 Octobre 2018 à Berlin en Allemagne, au sommet G20-Afrique. Il a délivré au tribune officielle de ce sommet, un discours qui alimente la polémique dans l’opinion publique. Pour l’honorable Guy Mitokpè, ce discours est une honte pour le Bénin.

Le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir, l’honorable Guy Mitokpè est déçu du discours prononcé par le président Patrice Talon lors du sommet G20-Afrique tenu à Berlin en Allemagne. Dans un post rendu public ce mercredi 7 Novembre 2018, l’élu de l’Union fait la nation affirme que « ce discours est une honte pour le Bénin démocratique ». Dans sa publication, le plus jeune des parlementaires de la septième législature estime qu’il est choqué par le discours même s’il n’est pas surpris.

« J’avais dénoncé au cours du vote de la loi sur l’embauche et de la modification du code du travail, les dispositions humiliantes et dégradantes imposées par la majorité contre le travailleur béninois. Mais hélas, la majorité mécanique de Députés de la mouvance présidentielle avait déjà fait son choix : brimer nos travailleurs et humilier notre peuple » indique t-il.

Il se désole du fait que le chef de l’exécutif soit tellement convaincu de l’utilité de cette loi votée par sa majorité mécanique qu’il l’a présenté en présence de ses pairs africains. Pour lui, le contenu de ce discours doit convaincre la jeunesse que nous sommes dans l’incertitude. Ce discours, précise t-il, est l’expression d’une méconnaissance de l’Europe de Karl Max, d’Emile Zola, symbole de liberté et de respect des droits humains. A la vérification de l’authenticité de ces propos, indique le député de l’opposition, « notre jeunesse doit comprendre que nous sommes en plein dans l’incertitude » puisque ces mesures présentées par le Chef de l’Etat « sont à l’antipode de celles promises à savoir la création 500. 000 emplois en 5 ans. », martèle t-il.

A Lire Aussi

Comores: liberté pour les deux journalistes interpellés

Parfait FOLLY

Bénin: 15 chefs quartiers de Porto-Novo démentent leur adhésion à l’UP (vidéo)

Parfait FOLLY

Crise préélectorale: « Rien ne se passera au Bénin le 28 avril », Alain Fortunet Nouatin

Robert Houngbo

Bénin: le rapport de l’Onu insiste sur des actions consensuelles pour des élections inclusives

Bénin-réunion « imminente » entre Talon et les anciens chefs d’Etat : les deux exigences de Yayi et Soglo

Benn Michodigni

Bénin – « incident de Dantokpa »: Yayi Boni et Nicéphore Soglo exigent une sanction contre un policier

Edouard Djogbénou

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus