Ghana: Le frère d’Asamoah Gyan recherché par la police

Baffour Gyan le frère aîné de la star ghanéenne de football Asamoah Gyan est recherché par la police du Ghana. Pour cause, il a saisi le passeport et autres documents de voyage de sa belle-sœur Gifty Gyan et de ses trois enfants.

Le frère aurait saisi le passeport, le permis de séjour britannique et une assurance maladie de la femme de son frère et de ses enfants après les avoir incité à prendre l’avion pour le Ghana depuis le Royaume-Uni, où les enfants fréquentent. D’après les rapports de la police d’East Legon, Baffour Gyan semble inventer des histoires, après avoir d’abord dit à la police du tribunal d’Accra, lors d’une audience préliminaire, que des voleurs avaient fait irruption dans sa voiture pour voler les documents de voyage, mais quand on lui a demandé d’apporter la voiture pour examen, il a dit qu’il ne pouvait pas trouver les documents.
Une situation qui a obligé les avocats de Gifty Gyan a porté plainte officiellement en estimant que seul le tribunal pouvait faire voir claire dans l’histoire. La police d’East Legon affirme que Baffour Gyan n’a pas répondu aux appels à comparaître.
Pour rappel Asamoah Gyan et son épouse ont récemment fait objet de débat sur la toile   suite une poursuite intentée par Gyan devant un tribunal d’Accra. La star ghanéenne demande le divorce  à sa femme et exige un test de paternité pour ses trois enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus