Gabon: nouveau rebondissement sur l’Etat de santé du président Ali Bongo

Ce Mercredi 21 novembre au matin, le magazine Jeune Afrique a rapporté que le président gabonais, Ali Bongo allait être transféré de son hôpital  d’Arabie Saoudite pour poursuivre sa convalescence à Londres au Royaume uni.

Depuis le 24 octobre dernier le président gabonais Ali Bongo est hospitalisé à Ryad suite à un malaise. Les spéculations sont allées dans tous les sens quand à la santé du chef de l’Etat et surtout quant à la gravité de ce dont il souffre. Selon donc les informations rapportées par Jeune Afrique, « le chef d’Etat gabonais va quitter l’Arabie saoudite pour un établissement spécialisé de Londres où son épouse Sylvia Bongo Ondimba dispose d’une résidence à Mayfair ».

Il y a quelques jours, le porte-parole du gouvernement a annoncé que le président retrouvait progressivement la plénitude de ses facultés physiques, reconnaissant implicitement la gravité de l’état de santé de Bongo fils. Dans une interview accordée au quotidien « l’Union » Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise, a aussi fait part de la même remarque et a ajouté que le président « a repris connaissance des dossiers. Samedi, il a même suivi le match dans son intégralité », celui opposant le Mali au Gabon le week end dernier dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019.

Un nouveau rebondissement qui est allé pour rassurer, surement, les gabonais quant à un retour rapide au pays du commandant en chef.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus