Emmanuel Macron: comment sa femme Brigitte Macron ravale sa peine

Affectée par la mort de son frère, Brigitte Macron a dû se ressaisir pendant les commémorations de l’Armistice.

La première dame française Brigitte Macron a perdu son frère Jean-Claude Trogneux le 9 novembre dernier, ses obsèques se sont déroulées le 13 novembre à Amiens. Malgré cela, elle était le 11 novembre 2018 aux côtés de son mari, le président Emmanuel Macron. Car, le lendemain de la mort de Jean-Claude Trogneux, le 10 novembre 2018, le couple présidentiel commémorait le centenaire de l’Armistice 1918. Un moment très compliqué pour la Première dame, qui a à peine eu le temps de digérer la sombre nouvelle. Selon nos confrères de Point de vue, il aurait fallu à Brigitte Macron quelques instants avant de se concentrer sur ses obligations de la journée.
« Dans le vestibule de l’Elysée, la Première dame s’isole un instant pour chasser l’émotion qui la submerge. La veille, elle a dû annuler sa visite à Péronne, au côté du président, pour se rendre en urgence à Amiens, où son frère aîné, Jean-Claude Trogneux, venait de mourir. Quelques minutes lui ont suffi pour rassembler ses forces », peut-on lire dans le journal relayé par gala.
Pour soutenir son mari, le président français Emmanuel macron, Brigitte Macron a donc ravalé sa peine, afin de faire bonne figure pendant quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.