Can féminine 2018: la plainte du Kenya rejetée, la Guinée-Équatoriale obtient son billet

Remplacé par le Kenya qui a porté plainte contre Nzalang Féminin, en raison de la qualification de Jacky Messemo, le jury d’appel de la Confédération africaine de Football a donné raison à la Guinée-Équatoriale ce mercredi 7 novembre 2018.

En effet, la Guinée-Équatoriale va belle et bien prendre part à la Can Féminine 2018 qui va se tenir du 17 novembre au 1er décembre à Accra et au Cape Coast au Ghana.

Le Kenya avait orienté sa plainte contre la joueuse Annette Jacky Messemo, soupçonnée d’être camerounaise. La commission de discipline de la CAF a donné dans un premier temps raison à la partie kényane après confirmation de la nationalité de la joueuse en cause auprès de l’instance camerounaise de Foot ( Fécafoot). La partie guinéenne en absence de preuves pour étayer la nationalité de la joueuse (dans le temps) a fait appel.

La décision du Jury d’Appel de la Caf en 4 points

•L’appel de la Féderation équato-guinéenne de Football est recevable ;

•La décision du Jury Disciplinaire no 001-CAI-08.09.2018 est infirmée ;

• La joueuse Annette Jacky Messomo est éligible pour jouer avec l’équipe nationale de la Guinée Équatoriale ;

•La Guinée-Équatoriale est réintégrée dans la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total 2018.
Avenir sombre du foot de la Guinée-Équatoriale
Sous le coup d’une sanction de la Fifa pour des faits similaires lors des JO 2016, la Fifa a déjà pris une décision poignante à l’encontre du Nzalang féminin. En réalité, le 5 octobre 2017, la Fédération internationale de Football a décidé d’exclure la Guinée équatoriale pour avoir aligné des joueuses inéligibles lors des éliminatoires pour les Jeux olympiques 2016. Alors, quel que soit le rang (Top 3), la sélection equato guinéenne ne sera pas au Mondial 2019 en France (7 juin au 7 juillet).

Le nouveau visage des groupes

Groupe A (Accra) : Ghana, Algérie, Mali, Cameroun

Groupe B (Cape Coast) : Nigeria, Afrique du Sud, Zambie, Guinée équatoriale

NB: Le Kenya aux dernières nouvelles se retourneraient vers le Tribunal arbitral du sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.