Bénin: missions et compositions du comité de soutien aux détenus et exilés politiques

Ce mercredi 07 novembre 2018, le comité de soutien aux détenus et exilés politiques a été officiellement installé dans ses fonctions par le président de l’Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples (ODHP), Me Aboubakar Baparapé. Cette cérémonie a réuni  les acteurs de défense des droits de l’homme, ceux de la société civile ainsi que plusieurs personnalités politico-administratives de l’ancien régime.

Initiative de l’Organisation pour la défense des droits de l’homme et des peuples (ODHP), le comité de soutien aux détenus et exilés politiques (Csdep) vise non seulement à apporter son soutien sous toutes les formes à tous ceux qui font les frais de leur opposition au pouvoir en place mais également à donner de l’espoir au peuple. Ainsi, il entend se battre aux côtés des autres forces vives de la Nation pour le retour  des exilés politiques et la libération des détenus politiques.

Selon la Présidente de ce comité, Françoise Sossou-Holonou, ledit comité interviendra sur deux volets social et politique. Le premier consistera à apporter du soutien aux  victimes par diverses actions en vue de soulager leurs familles et de maintenir haut leur moral. Quant au second volet, le comité entend faire du lobbying auprès de toutes les autorités béninoises y compris le Président de la République en vue de la libération immédiate et  sans condition des détenus politiques et le retour dans les mêmes conditions des exilés politiques.

«… au temps du Prpb, les luttes âpres du comité des détenus politiques soutenues par le peuple ont abouti à la loi d’amnistie qui a libéré les victimes de ce régime», a-t-elle rappelé tout en soulignant que les détentions et exils politiques sont l’affaire de tous les Béninois. Ainsi, elle lance un appel vibrant à tous les Béninois de l’intérieur et de l’extérieur à  se mobiliser pour le rétablissement des acquis démocratiques chèrement acquis.

Procédant à l’installation officielle de ce comité, le Président d’honneur, Aboubacar Baparapé, s’est réjoui de la naissance de ce comité car, selon lui, l’heure est grave et extrêmement grave. Il a exhorté le bureau nouvellement installé à plus de courage et de détermination pour l’atteinte de ses objectifs. «L’heure est très grave. Il est important d’en saisir toute la dimension politique et historique. Vous devez vous armer d’un courage exceptionnel à la mesure et à la hauteur de la situation que nous imposent nos adversaires», a-t-il exhorté avant de les rassurer de sa disponibilité à œuvrer à leurs côtes pour la restauration de l’Etat de droit et de démocratie au Bénin.

Ce comité est composé de

  • Me Aboubacar Baparapé: Président d’honneur;
  • Françoise Sossou-Holonou: Présidente ;
  • Razack Aboudou: Vice-président;
  • Samuel Anago: Secrétaire général à la communication;
  • Julien Adjinda: Organisateur général:
  • Moïse Sédjro, Trésorier,
  • Membres Naomie Azaria  et El Farouk Soumanou.
[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

1 commentaire
  1. Ken dit

    Il faut rire seulement ,voilà encore des plaisantins qui se regroupent pour soutirer un peu d’argent à Ajavon et compagnie. Des gens qui ont délibérément fuit la justice de leur pays, on se met en groupe pour les soutenir. Pitié pour ce pauvre pays. Honte à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus