Bénin – législatives 2019: aperçu des partis membres du bloc progressiste de Bruno Amoussou

Conformément au nouveau code électoral et la charte des partis politiques, le chef de l’Etat, le président Patrice Talon sera soutenu par deux grands partis politiques au cours des élections législatives à venir. Il s’agit du bloc progressiste qui se structure et le bloc républicain en proie à une sourde guerre de leadership.

Depuis quelques semaines, les choses vont très vite sur le terrain en vue de rendre effective la constitution des deux grands partis politiques demandés par le président Patrice Talon. Si dans le rang du bloc républicain, le parti du renouveau démocratique de Me Adrien Houngbédji mène la danse face à l’Alliance ABT qui se montre tout au tant vigilant, au niveau du bloc progressiste, les choses semblent aller beaucoup plus vite.

Si l’objectif est de ratisser large au sein de la classe politique pour avoir le plus d’adhésion possible afin d’asseoir son emprise sur le territoire national, le bloc progressiste n’est pas loin du bouclage de la liste de ses adhérents. Les grandes formations politiques qui ont accepté signer l’acte de décès de leur parti politique sont les suivantes:

  • l’Union fait la nation (Un) du président Bruno Amoussou;
  • FDU de Mathurin Coffi Nago,
  • la Renaissance du Bénin (RB) aile de Abraham Zinzindohoué,
  • l’AND aile Barnabé Dassigli,
  • l’UB de Lucien Houngnibo,
  • l’Alternative Citoyenne de David Gnahoui,
  • le CPP de Christelle Houndonougbo,
  • l’USP Alléluia,
  • la NVFD de Domitien Nouemou,
  • le CDS Finagnon de Aké Natondé,
  • l’Éclaireur,
  • le MDC (Mouvement pour le Développement par la Culture) de Codjo Atchode,
  • le RNC (Rassemblement pour la Nouvelle Conscience) de Pascal Irénée Koukpaki,
  • l’UDS (Union pour la Démocratie et la Solidarité) de Sacca LAFIA,
  • la CBR (Coalition Bénin Révélé) de Adidjatou Mathys,
  • FRB (Front pour le Bénin Républicain du Bénin qui est Ex FRAP) de Marcel De Souza,
  • les FUP (Forces Unies pour le Progrès) auquel appartiennent Augustin Ahouanvoebla,
  • le RDR (Rassemblement pour la Démocratie et la République) de Épiphane Quenum,
  • l’UNSD (Union Nationale pour la Solidarité et le Développement) de Baba Ciri Doko,
  • le PRS (Parti pour la Rénovation Sociale) de Isidore Gnonlonfoun,
  • les FUEDD (Forces Unies Engagées pour la Démocratie et le Développement) de Judith Dahui,
  • le MAUDE (Mouvement d’Actions pour l’Unité et le Développement) de Ernest Sossou,
  • FE (Force Espoir) de Antoine Dayori,
  • l’INVR KOKARI (Impulsion pour une Nouvelle Vision de la République – KOKARI) de Malick Mora Sanni,
  • la CCJ – Bénin (Coalition Citoyenne des Jeunes – Bénin) de Brice A. Dotché,
  • VNG – XXL (Vision Nouvelle Génération – XXL) de Barthélemy N. Godonou,
  • le PDL (Parti des Démocrates Libéraux) de Hospice C. Tokpanoude,
  • le CMD de Yacouba Fassassi
  • et le PNG (Parti National Gbénondou) de Eric Guidi.
[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus