Bénin: le ministre de la défense parle des raisons du limogeage de Laurent Amoussou

La nomination d’un nouveau Chef d’Etat Major des forces armées béninoises en la personne de Patrick Jean-Baptiste Aho a suscité une grosse polémique au sein de l’opinion. Certains ont tôt fait d’avancer des raisons qui pourraient justifier le départ du Général Laurent Amoussou. A la passation de charge le vendredi 16 novembre 2018, le ministre de tutelle a subtilement abordé le motif du changement à la tête de l’Etat Major.

Selon les propos du ministre Fortunet Nouatin rapportés par Kpakpatomedias, le ministre en charge de la défense nationale a évoqué un certain nombre de dysfonctionnements pour justifier le remplacement du Général Laurent Amoussou. « C’est le changement dans la continuité qui vient de s’opérer tout à l’heure. La continuité parce qu’on était lancé…sur une très bonne base …Il y a peut être eu quelques petits dysfonctionnements », a-t-il déclaré.

[su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : Bénin: qui est Patrick Jean-Baptiste Aho, le nouveau chef d’État major des forces armées? [/su_heading]

A la question de la presse de savoir les dysfonctionnements qui seraient à la base du départ de Laurent Amoussou, le ministre usant du principe de la “grande muette” n’a pas voulu répondre. Néanmoins, la première déclaration du ministre laisse entrevoir que le limogeage du désormais ex chef d’Etat Major serait lié à certains dysfonctionnements. Lesquels dysfonctionnements selon plusieurs langues, pourraient être liés au dernier recrutement effectué au sein de l’armée ou sous les commandes du Chef d’Etat major déchu, il y aurait eu une surenchère du nombre de soldats recrutés.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que le remplacement du chef d’Etat Major ne devrait pas bouleverser les habitudes des uns et des autres pour le fonctionnement de l’armée béninoise. C’est pourquoi il a invité les soldats et leurs responsables à se mettre résolument aux côtés du nouveau Chef d’Etat Major pour l’atteinte des objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus