8eme emprunt obligataire Crrh Uemoa

Bénin : le discours de Patrice Talon en Allemagne est inapproprié, selon le prof René Ahouansou

ESMT Sénégal

Le professeur René Ahouansou a décrypté  les propos du chef de l’Etat à la tribune du sommet du G20-Afrique tenu à Berlin en Allemagne. Au terme de cet exercice, l’ambassadeur estime que le discours du chef de l’État en Allemagne est inapproprié et ceux qui le lui ont rédigé ont péché par ignorance des us et coutumes diplomatiques.

« Croire qu’on a créé les meilleures conditions pour les investisseurs étrangers en déclarant qu’on a réduit les jours de grève à 2 jours par mois et à 10 jours par an au Bénin n’est nullement présenter la meilleure carte de visite pour notre pays en espérant que cela suffira pour attirer les capitaux étrangers. Dire soi-même qu’on a rendu l’emploi précaire pour faciliter l’embauche est une erreur psychologique. Cela signifie qu’on se déclare l’ennemi de son peuple et l’ami des investisseurs. Ce n’est pas rassurant pour l’investisseur qui aime d’abord la paix sociale pour la sécurité de ses capitaux », a indiqué le professeur René Ahouansou.

Pour lui, il s’agit là de déclarations contre-productives, car « elles font apparaître le Bénin comme un pays où le mode de vie est la grève et non le travail, à tel point que l’Etat a dû sortir l’artillerie lourde et aller contre les Conventions internationales de l’OIT, du BIT et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme sur le travail ». Dans son analyse, le professeur estime que présenter son pays comme une dictature aux manières fortes et musclées est un plat très peu savoureux pour des capitaux qui cherchent où s’investir en toute tranquillité et pour le maximum de profit. Cette image, selon lui,  laisse présager l’éventualité d’affrontements sociaux, car les grèves sont toujours le résultat de rupture des contrats de travail par l’employeur.

Par contre, dire que le Bénin a une longue tradition de dialogue social dynamique et performant auquel adhèrent à la fois l’Etat, les employeurs et les travailleurs permettant ainsi de préserver la paix sociale et la coopération active du monde du travail, est plus agréable à entendre que le langage de la force.

Pour conclure, le professeur René Ahouansou pense qu’il faut une certaine culture d’ensemble pour prendre la parole devant certains auditoires pour ne pas paraître peu préparé à certaines fonctions et à un certain niveau de responsabilité.

19 novembre 2018 - 25 novembre 2018

  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - féb 03, 2019
  • féb 04, 2019 - féb 10, 2019
  • féb 11, 2019 - féb 17, 2019
lun19
mar20
mer21
jeu22
ven23
sam24
dim25

15nov0 h 00 min15dec0 h 00 minBénin-BIFE: offre spéciale de formation en Géomatique et Télédétection

08nov(nov 8)0 h 00 min26dec(dec 26)0 h 00 minBénin: 1ère édition du salon du bébé et le village des enfants

08nov(nov 8)0 h 00 min02dec(dec 2)0 h 00 minBénin: 1ère édition de Miss ''Gaani Bani Ganse''

07nov(nov 7)0 h 00 min25(nov 25)0 h 00 minBénin: Fitheb 2018

16oct0 h 00 min16dec19 h 00 minBénin: fête de la famille béninoise avec l'organisation internationale foyers sacrés

27aou(aou 27)9 h 00 min30nov(nov 30)14 h 00 minBénin : devenez professionnels certifiés de l'aviation avec Citerre

7 commentaires
  1. Bénin Béni dit

    Pourquoi se croit-il obligé de parler pour ne presque rien dire? On développe un pays avec des grèves sauvages permanentes en exigeant le paiement de salaires sans travail ? Ou encore, pour un privé, faut-il maintenir impérativement un employé improductif, absentéiste ou convaincu d’inconscience et d’incompétence professionnelles?
    Alors, monsieur Ahouansou, il faut créer un État socialiste où « il fera bon vivre pour chacun et pour tous ».
    Toujours du « wobawoba ».

    1. Adoukonou dit

      @Benin Béni (sic). Plutôt que le professeur Ahouansou, cest vous qui venez de rater une exceptionnelle occasion de vous taire, car vos propos traduisent une profonde méconnaissance des principes démocratiques.
      Sans les grèves et autres formes de contestation, on retombe dans la dictature et l’esclavagisme. Si le Président Talon estime qu’il y a trop de grèves et que ces dernières ne devraient pas exister, pourquoi s’être arrêté en si bon chemin ? Zero jour de grève eut été encore plus « attractif » pour les investisseurs !!!
      A contrario, si on pense que les greves ont quelque vertu, pourquoi se contenter de 10 jours par an?
      En vérité, la limitation des grèves se fait par le bon leadership, qui fait appel à la transparence, à l’intégrité, et à l’inclusivité, pour ne citer qu’elles. N’oublions pas que l’argument de la force est la force des faibles. Les parents qui recourent souvent à la chicotte et à la terreur sont ceux qui ont perdu toute crédibilité et toue capacité de persuasion aux yeux de leurs enfants, de par leurs comportements. Et on sait hélas, que cette méthode accouche toujours, soit d’enfants « castrés » ou hypocrites, soit d’enfants rebelles ou déviants. Est-ce celà que vous souhaitez pour notre classe ouvrière ?
      En outre, à vous lire, les anciens textes permettaient de maintenir en place des travailleurs improductifs ou absentéistes. Ici aussi, votre méconnaissance du sujet est abyssale, et me croire que vous n’avez jamais travaillé dans une entreprise privée. En effet, si dans le public, on choisot parfois de ne pas appiquer les textes, par clientélisme politique, je puis vous dire que, dans le privé, des employés sont régulièrement renvoyés pour insuffisance de résultats, absentéisme, perte de confiance, etc. Il est vrai que cela requiert le suivi d’une procedure qu’on peut trouver longue. Mais le droit positif béninois est conçu de protéger les plus faibles.
      Avec cette nouvelle loi,qui donne la toute puissance à l’employeur sur l’employé, on ouvre la porte à des abus qui sont incompatibles avec le préambule de notre constitution actuelle (dec 1990). De plus, elle reflète une politique de l’écrasement des plus faibles par la force publique, ce qui n’est pas de nature à rassurer les investisseurs quant à la garantie de leurs droits dans d’éventuels conflits avec l’Etat.
      Pour l’intérêt général, et pour la préservation de l’avenir de notre pays, évitons les analyses partiales, mues uniquement par les intérêts personnels ou des réflexes de chien de garde hargneux qui aboie contre tout ce qui s’approche de son maître.
      J’ai voté Talon parce que je le croyais capable de gérer au mieux notre patrimoine commun le plus important, à savoir le Bénin. Mais à choisir entre sa petite personne (que j’ai découverte machiavélique, narcissique et perverse) et mon pays, il n’y a pas photo. Je changerai de chauffeur pour préserver mon véhicule.
      A l’avenir, cher, amis, posez-vous les bonnes questions avant de commentez. Et si vous sentez que vous n’avez pas le niveau du débat, allez commenter la section sportive. Cependant, je suis bien conscient que votre rémunération « klébétique » pourrait être liée à la catégorie d’articles que vous commentez. Mais que voulez-vous ? Tout le monde connaît des jours de chasse sans gibier, des jours de pêche sans poisson, ou des jours de marché sans client. En avant donc!

      1. SOVIÉTIQUE dit

        Finalement ont retient quoi de votre commentaires ? On ne perçoit aucune logique !

  2. Val dit

    Certes la grève n’est pas une bonne chose, mais elle n’est que la conséquence d’une mauvaise gestion des travailleurs.Allez dire devant le monde entier qu’on a contraint ses compatriotes au travail n’amènera aucun investisseur. Walt ans sée.

  3. DOGBOVI dit

    Vous êtes un ange m le professeur.une belle analyse

  4. bac colomb dit

    Mon pays va mal

  5. HANS dit

    Les propos du Prof traduisent bien que le Président Talon a raison. Pourquoi veut il que nous nous prenons pour ce que nous ne sommes pas encore … La vie n’est elle pas de la sincérité. Osons briser donc les liens avec le mensonge et l’hypocrisie… Stop à cela, soyons conscient de ce que nous sommes et travaillons à changer .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X