Bénin : en 2019, le gouvernement va investir 425,11 milliards pour 197 projets

Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané a présenté à la presse les différents point du projet du Programme d’Investissement Public au titre de l’année 2019. C’était à travers une déclaration de presse effectuée le mardi 13 novembre 2018 à Cotonou.

Pour l’année 2019, le gouvernement du Président Patrice Talon compte intensifier des actions pour la réalisation des programmes sociaux visant à impacter positivement les populations. Selon le ministre, c’est ce défi qui justifie la taille de la cagnotte réservée au Programme d’Investissement Public en 2019 (Pip 2019) estimé à plus de 1800 milliards.

[su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : Bénin – Budget général de l’Etat : voici les nouvelles taxes créées par le régime Talon[/su_heading]

En effet, plusieurs projets phares sont identifies pour être réalisés dans le compte du Pip 2019. A en croire le ministre Abdoulaye Bio Tchané, ce programme va favoriser l’application des politiques et stratégies de renforcement du capital humain, l’achèvement des chantiers d’infrastructures routières et autres.

Pour un montant de 425,11 milliards de francs CFA, 197 projet seront pris en compte. Des explications du ministre, il ressort que pour la mobilisation de ces ressources, le budget national y contribue à hauteur de 194,11 milliards pour la réalisation de 170 projets. Mieux, il faut souligner qu’au nombre de ces 170 projets, 105 reposent exclusivement sur le financement du budget national.

Ces différents projets annoncés concernent des secteurs tels que l’eau, l’environnement, l’éducation, l’électricité, la santé et les infrastructures. Il est aussi prévu la réhabilitation du parc National de la Pendjari, la réalisation du Programme des Villes Durables, la poursuite du Projet Asphaltage, la construction de Bâtiments Administratifs et d’Infrastructures socio communautaires et le Projet de Télévision Numérique et Terrestre. Par ailleurs, le Gouvernement va consacrer 20 milliards de FCFA à la réalisation des pistes rurales en vue de faciliter l’écoulement des produits agricoles et les échanges commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus