Bénin – Cotonou: le Maire intérimaire, Isidore Gnonlonfoun menacé de destitution

Isidore Gnonlonfoun est désormais assis sur une chaise éjectable. Assurant l’intérimaire depuis la révocation de Léhady Soglo, l’actuelle première autorité de l’administration communale n’a plus la confiance de ses pairs conseillers. A travers une motion de retrait de confiance adressée au Préfet, ils sont une trentaine à réclamer un vote de défiance à l’encontre du Maire intérimaire.

L’atmosphère délétère au sein du conseil municipal, la gestion calamiteuse de la ville de Cotonou entravant l’épanouissement de la population et la crise de plus en plus grandissante au sein du conseil municipal en raison d’un intérim qualifié de permanent et contre toute déontologie professionnelle administrative, constituent les arguments avancés par les frondeurs pour vouloir la destitution du Maire Isidore Gnonlonfoun.

Par cet acte, les conseillers signataires de la motion sont restés conformes à l’article 53 de la loi N°97-023 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin. Ainsi, ils demandent à l’autorité préfectorale de constater le retrait de confiance des conseillers au maire intérimaire et d’en tirer toutes les conséquences de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus