Bénin: 1720 enquêteurs et 430 contrôleurs recrutés au profit du projet ARCH

Dans le cadre de la mise en oeuvre du plus grand projet social du régime de la rupture, plus de 2 000 personnes ont été recrutées pour la collette de données. Cette activité qui entre en ligne de compte de la réalisation du projet ARCH vise la collecte d’informations sur les conditions sociales des ménages pré-identifiés par les communautés.

En référence à l’avis AMI N°017/PPM 018/MDGL/SGM/PRMP/ACCESS/SPM du 25/07/2018, il est procédé au recrutement de près de 1720 enquêteurs et 430 contrôleurs pour le compte du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH); un projet de protection sociale pour sortir les plus vulnérables de la précarité.

Les résultats de l’évaluation des manifestations d’intérêt relatives au recrutement des enquêteurs et contrôleurs au profit du projet ARCH ont été rendus publics ce lundi 30 octobre 2018. Ces personnes recrutées et mises à la disposition de l’institut national de statistiques et d’analyse économique (insae), vont suivre une formation à l’issue de laquelle elles seront déployées sur le terrain pour réaliser des enquêtes. La finalité desdites enquêtes est la collecte d’informations relatives aux conditions sociales des ménages pré-identifiés par les communautés.

Sur le terrain, elles auront en effet à rechercher les ménages pré-identifiés et collecter auprès de ceux-ci, des informations sur leurs caractéristiques socio-économiques sur la base du PMT (Proxy Means Test). Collecter par ailleurs des informations sur les chefs de ménage identifiés et les photographier de même que leurs ayants droits dans un format approprié; contrôler la qualité des données enregistrées auprès de chaque ménage avant de passer au ménage suivant.

Il faut préciser que le dispositif ARCH est le principal outil de mise en œuvre de la stratégie de protection sociale au Bénin. Il constitue un paquet de quatre (4) services de protection sociale (Assurance Maladie, formation, Micro-crédit et Assurance retraite) qui seront offerts à un guichet unique. L’ARCH est essentiellement destiné aux couches les plus démunies des secteurs de l’agriculture, du commerce, du transport, de l’artisanat, de l’art et de la culture ainsi qu’aux personnes démunies sans activité. Dans ce package, l’assurance maladie en est le volet principal. L’Etat assure la prise en charge totale de l’assurance maladie des pauvres extrêmes et la prise en charge partielle des pauvres non extrêmes.

Il est à souligner en outre que de manière générale, l’assurance maladie sera rendue obligatoire par la loi pour toute personne résidant au Bénin. En conséquence, l’Etat, les employeurs du secteur privé, les professionnels individuels seront tenus de souscrire au minimum pour leurs employés une assurance maladie de base. Il en sera de même pour toutes les personnes du secteur informel n’entrant pas dans la catégorie de population prise en charge par l’Etat.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus