Afrique de l’Ouest: Massata Cissé, seule femme conductrice de poids lourds

Au pays des Hommes intègres se trouve une femme qui fait la fierté de la gente féminine en Afrique de l’Ouest. Il s’agit de Massata Cissé que la rédaction de Voa Afrique a révélé au monde à travers un entretien de plusieurs minutes.

Dans cet entretien publié le 15 novembre 2018, on constate une brave femme, engagée et déterminée à assumer son métier jusqu’au bout. Aujourd’hui âgé de 57 ans, Massata Cissé, communément appelé “Mama Africa” est l’unique femme conductrice de poids lourds en Afrique de l’Ouest depuis 28 ans.

Ce métier qu’elle exerce depuis environs 30 ans est un héritage familial. J’ai hérité de ce métier de mon papa, car il était chauffeur confie-t-elle à VOA Afrique. Dans la société où elle travaille, on dénombre près 600 conducteurs, mais elle est la seule femme. Le dynamisme et le professionnalisme dont elle fait montre renforce la confiance de son patron en elle. D’ailleurs, celui ci se dit très satisfait du travail qu’abat au quotidien la seule femme employée dont il dispose.

[su_heading size=”17″ align=”left”]A lire aussi : Angers: une femme s’attire les foudres des internautes pour avoir giflé un homme[/su_heading]

Cependant, cette activité dominée par les hommes n’est pas sans difficultés pour Massata Cissé. “Ce n’est pas une activité facile. Parcourir de longues distances. Malgré son âge, c’est une femme qui se démarque du lot”, témoigne son patron,  Albert Ima. Au delà du patron des lieux, “Mama Africa” est aussi très appréciée par ses collègues hommes. “Si on dit collègue, c’est trop dire. C’est ma patronne. C’est elle qui m’a formé. Je la connais depuis 1990 et c’est une femme formidable, exemplaire. Dans toute l’Afrique de l’Ouest, je n’ai pas vu une femme pareille qui conduit de véhicules poids lourds avec des tas de tonnages si ce n’est pas elle”, confie Oumar Coulibaly à VOA Afrique.

Massata Cissé demande aux femmes d’être courageuses et ne pas se sous-estimer face aux métiers qui semblent être dominés par les hommes. Pour elle, il n’y a pas de métiers exclusivement réservés aux hommes, la femme peut toujours s’y essayer si elle est déterminée. D’ici quelques temps, elle envisage disposer de son propre camion afin de former les jeunes filles à la conduite des poids lourds.

1 commentaire
  1. Dona dit

    Vive la femme africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.