Christian Bassogog, international [email protected] of India

Selon une étude, plusieurs personnes meurent chaque année en faisant des selfies

Une étude révèle qu’au moins, 43 personnes trouvent la mort, chaque année en se prenant en photo. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter avec la tendance selfies.

Après arrêter de fumer ou de boire, une nouvelle résolution pourrait bien s’ajouter à la liste des interdits pour sauver des vies. Il s’agit du mouvement « arrêtez de prendre des selfies ». Et pour cause, se prendre soi-même en photo peut s’avérer dangereux et les selfies sont même devenus plus meurtriers que les attaques de requins. De même, certains sont prêts à tout pour réussir leur photo, au point de, parfois, risquer leur vie.

Selon une nouvelle étude, le Journal of Family Medicine and Primary Care, il ressort que plus de 250 personnes dans le monde sont mortes en prenant des selfies. Les chercheurs affirment que les morts causées par la prise de selfies sont en hausse, et qu’il faudrait bannir ce type de photo de certaines attractions touristiques dangereuses. Pour eux, l’année de 2016 a été celle qui a connu le plus de tragédie avec un solde de 98 décès. Selon le rapport, le pays ayant enregistré le plus grand décès a été l’Inde, suivi de la Russie, des États-Unis et du Pakistan. La plupart des victimes étaient des hommes (environ 72%) âgés de moins de 30 ans. L’Inde représente plus de la moitié du total, 159 décès par selfie signalés depuis 2011. Les chercheurs ont attribué ce nombre élevé à l’énorme population du pays âgée de moins de 30 ans, qui est la plus grande du monde.

Bien que les femmes prennent généralement plus de selfies que les hommes, les chercheurs ont découvert que les hommes étaient plus susceptibles de prendre des risques, comme se tenir au bord d’une falaise pour prendre une photo dramatique. “Cela justifie le nombre plus élevé de morts et d’incidents chez les hommes”, explique l’étude. Aussi, la noyade est la principale cause de décès par selfie, impliquant généralement des personnes emportées par les vagues sur les plages ou par la chute d’un bateau.

Il faut souligner qu’en juin dernier, un Australien et sa copine anglaise sont morts après être tombés d’un mur sur une plage portugaise en tentant de prendre un selfie. La deuxième cause est classée comme le “transport”. Des personnes sont tuées, par exemple, en essayant de prendre une photo rapide devant un train en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus