A la Une Politique

RDC: risque de division dans l’opposition à un mois de la présidentielle

La machine a voté introduite dans le processus électoral en RDC est toujours objet de controverse au sein de la classe politique du pays. Cette fois, cette machine pourrait être source de division au sein de l’opposition.

En effet, interrogé par BBC, le secrétaire général adjoint du principal parti d’opposition, l’UDPS, Rubens Mikindo, explique que son parti n’a pas l’intention de faire quoi que ce soit qui justifierait un nouveau report des élections. Il soutient que  »certaines personnes voudraient le boycott des élections, or si nous disons boycott nous disons Kabila reste ». Jusque-là, l’opposition faisait bloc contre le dispositif de vote par écran tactile.

Ce revirement du responsable de l’UDPS, parti de l’ancienne figure forte de l’opposition Etienne Tchisekedi décédé en février 2017, pourrait signifier une cassure du bloc prévu pour contrecarrer les « plans » de Joseph Kabila pendant la présidentielle. Les autres partis d’opposition n’ont pas encore commenté cette déclaration. Toutefois sur les réseaux sociaux, les internautes s’interrogent sur l’avenir du projet « candidat unique » de l’opposition de la RDC. Certains parlent de « trahison » et pensent que ce revirement suppose un accord secret entre l’UDPS et le pouvoir en place. Des rumeurs contredites par les concernés.

Tous les leaders de l’opposition congolaise ont prévu une réunion demain à Johannesburg où les discussions devraient tourner autour du choix d’un candidat et d’un programme commun de l’opposition, indique BBC. Toutefois la question soulevée par l’UDSPS concernant le boycott ou non de la consultation pourrait aussi faire objet de discussion. Un calendrier probable, à moins que Félix Tshisekedi, le patron de l’UDPS et Vital Kamerhe de l’UNC décident de ne pas participer à la rencontre, selon ce qu’ont confié leurs proches.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus