Mali : attaque dans le nord du pays, six civils tués

Des hommes armés non encore identifiés ont attaqué une localité du nord du Mali vendredi, tuant au passage, six civiles. Une information rapportée par les médias locaux.

Des hommes armés circulant à bord de motos ont attaqué, vendredi en fin de journée, la localité d’Indelimane (région de Gao), où ils ont exécuté six civils, rapporte le site d’informations malien “Malijet”. L’attaque n’a encore été revendiquée par aucune partie, indique encore le site malien, notant, toutefois, que le mode opératoire des assaillants est similaire à celui du groupe terroriste “Etat islamique au Grand Sahara” (EIGS) dirigé par Abou Al-Wahid Al-Sahraoui.

La région de Gao, tout autant que la majorité des localités du nord du Mali, continue à subir les attaques terroristes perpétrées par les différents groupes qui sévissent dans cette partie du pays depuis 2012. Une insécurité que ni la présence de la force française “Barkhane” ni de celle de l’ONU n’a réussi à éradiquer.

Vendredi, le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a prévenu le Conseil de sécurité que “la situation sécuritaire au Mali était très préoccupante, en particulier dans le centre du pays”. Il a, en outre, souligné que cette insécurité continue de restreindre l’accès des acteurs humanitaires aux personnes les plus vulnérables et de limiter le champ d’action des interventions de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.