MoovInter

Journée mondiale de la peine de mort: la vindicte populaire au cœur des discussions

Le monde entier célèbre ce Mercredi 10 Octobre 2018, la 16è journée internationale de la peine de mort. A cet effet, Amnesty Bénin a organisé ce jour à l’auditorium du Centre Culturel Français de Cotonou, une table ronde des leaders religieux autour de la thématique de « la vindicte populaire ».

Le phénomène de la vindicte populaire a créé beaucoup d’émoi dans la société au cours de la période 2016 – 2017 avant de connaitre une accalmie suite à la fermeté affichée par le gouvernement du président Patrice Talon lors du conseil des ministres du 29 Juin 2016. En effet, depuis la décision du gouvernement de sévir avec la dernière rigueur contre les auteurs et spectateurs de vindicte populaire, des cas d’acte de barbarie qui dénie la sacralité de la vie humaine se sont réduits. Mais cette accalmie née de la fermeté de la puissance publique ne doit pas nous amener à baisser les bras;  il faut aller à la racine du mal et le détruire. C’est justement dans cette logique que Amnesty Internationale Bénin a organisé à l’occasion de cette 16è édition de la journée mondiale contre la peine de mort, une table ronde des leaders religieux, traditionnels  et de la société civile autour de la thématique de la « Vindicte Populaire ».

---Publicité---

Dans son mot d’ouverture, le directeur de l’amnesty international Bénin, Fidèle Marcos Kikan après les salutations usuelles a invité les différents panélistes constitués des représentants des différentes chapelles religieuses, des dignitaires de la religion traditionnelle et de la société civile, chaque autorité morale à se pencher sur ce phénomène qui interpelle la conscience collective.

Les discussions dans les panels ont été précédées de la projection du film documentaire « La mort au coin de la rue » réalisé par Fidèle Kossou. Un court métrage de 26 minutes dans lequel sont présentés des scènes macabres et des images choquantes qui révèle un peu, l’atrocité que constitue de phénomène sociétal qu’est la vindicte populaire.

Au cours des discussions en panel, les différentes recommandations sont allées en direction des familles pour que l’éducation au respect de la vie humaine commence depuis la cellule familiale. Poursuivre les réformes afin de corriger les tares affichés par l’appareil judiciaires et penser à la prise d’une loi contre la vindicte populaire sont l’essentielles des recommandations faites par les panélistes.

Les échanges en panels furent clôturés par une déclaration lue par le représentant des leaders religieux, l’imam de la Mosquée de Calavi. Une déclaration par laquelle les leaders religieux, traditionnels et les acteurs de la société civile prennent des engagements à:

  • Poursuivre l’éducation à la préservation de la vie humaine conformément aux préceptes religieux/ traditionnels qui reconnaissent et promeuvent la sacralité de la vie humaine.
  • Continuer la sensibilisation des populations sur la sacralité de la  vie humaine conformément aux saintes écritures.

Recommandations aux pouvoirs publics et politiques:

  • Poursuivre les efforts de garantie et de protection du droit à la vie conformément aux engagements internationales régulièrement ratifiés par l’Etat;
  • Impliquer les leaders religieux/ traditionnel dans la lutte contre la vindicte populaire;
  • Renforcer l’éducation aux droits  humains à l’école et au sein de la famille;
  • Rétablir le respect de l’Etat de droit;
  • Redorer le blason de l’appareil judiciaire;
  • Mettre les moyens à disposition de la police républicaine;
  • Mettre en oeuvre les décisions du relevé du conseil des ministres du 29 Juin 2016;
  • Renforcer la crédibilité de la justice;
  • Poursuivre et appréhender les auteurs, les co-auteurs et les complices d’actes de vindictes populaires;
  • Documenter les cas antérieurs de vindicte populaire afin de rendre justice aux victimes;
  • Crédibiliser le milieu carcéral et renforcer la réinsertion sociale des détenus afin de prévenir les cas de récidives;
  • Doter le Bénin d’une loi qui criminalise la vindicte populaire et la torture.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Cameroun: Mani Bella dévoile le montant de sa dépigmentation en 6 mois

Dans une publication sur sa page Facebook, la chanteuse camerounaise Mani Bella a dévoilé le montant qu'elle allait utiliser pour sa dépigmentation les 6 prochain mois. L'ambassadrice de la lutte contre la dépigmentation, Mani Bella, a indiqué que…

Monde

Guerre commerciale: la Russie s’oppose fermement à des « combats sans règles »

Moscou est fermement opposé aux guerres commerciales et aux "combats sans règles" dans le commerce international, a…

Instagram: Cristiano Ronaldo fait pleuvoir, les « J’aime » mais pourquoi ?

Auréolé d'une belle fin de saison avec le trophée de la Ligue des Nations sous les couleurs de la sélection…

Soudan: le secrétaire général de la ligue arabe se rend à Khartoum

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, se rendra au Soudan dimanche 16 juin, pour une visite…

Mali: le Canada retarde son départ du pays après les massacres

Entre dimanche et lundi 10 juin, des assaillants supposés appartenir à l'ethnie Fulani ont envahi le village rival…

Record des trophées: Al Ahly devant le Barça et le Real

Le FC Barcelone et le Real Madrid sont deux clubs reconnus depuis quelques années pour leur chasse aux trophées.…

CAF : levée de la sanction contre l’arbitre égyptien Jihad Greisha

Suspendu après la finale aller de la CAF (Wydad de Casablanca 1-1Espérance de Tunis) l'arbitre égyptien Jihad…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus