Journaliste exilé, Jamal Kashoggi est porté disparu, Donald Trump réagit

Un journaliste Saoudien est matraqué dans les locaux du consulat saoudien. Selon la police turque, le journaliste exilé Jamal Kashoggi, a  disparu lors d’une visite au Consulat saoudien à Istanbul le 02 octobre dernier.

D’après les informations relayées sur l’actualité américaine, Jamal Kashoggi aurait été assassiné dans les locaux consulaires. Après un bon moment de silence, la Maison Blanche s’est prononcée sur la disparition du journaliste saoudien ce mercredi 10 octobre. Elle affirme sa sincérité concernant  le dossier Jamal Khashoggi.

--- Publicité---

« Nous voulons savoir ce qui se passe là-bas », a affirmé dans la matinée de ce mercredi Donald Trump. Le président américain a assuré que son administration s’était entretenue « plus d’une fois » avec les autorités saoudiennes à propos de ce journaliste, qui s’était exilé aux Etats-Unis par mesure de sécurité.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a précisé que des contacts avaient été pris par le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, ainsi que par le conseiller et gendre du président, Jared Kushner, et le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo. Tous ont évoqué cette disparition avec l’homme fort du régime, le prince héritier Mohammed Ben Salman. Ils ont notamment demandé « plus de détails » et « la transparence » de Riyad concernant « l’enquête » jugée désormais nécessaire.

Riyad nie les faits  mais n’explique pas bien la disparition du journaliste de 59 ans. Le jeune prince héritier Mohamed Ben, gouverneur du royaume wahabite risque de salir la vitrine moderne du royaume si la nouvelle s’est avérée.

Selon la Turquie, il aurait été assassiné dans le Consulat par des agents saoudiens arrivés de Riyad, et qui seraient repartis avec un chargement. L’Arabie saoudite dément ces accusations, mais le seul moyen de la croire serait qu’elle accepte l’enquête internationale que réclament les défenseurs des droits de l’homme. Si on ne retrouve pas Jamal Kashoggi, tout accuse en effet Riyad.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus