CPI: la Polynésie dépose une plainte contre la France pour crimes contre l’humanité

Une plainte a été déposée le 2 octobre devant la Cour pénale internationale contre la France pour crimes contre l’humanité suite aux essais nucléaires réalisés pendant 30 ans dans le Pacifique. Présentée par les indépendantistes, elle vise à «demander des comptes aux Présidents vivants depuis le début des essais nucléaires».

La Cour pénale internationale a été saisie début octobre d’une plainte pour crimes contre l’humanité pour les essais nucléaires effectués par la France pendant 30 ans dans des atolls du Pacifique dans l’atmosphère et en sous-sol, a annoncé mardi aux Nations unies le dirigeant indépendantiste polynésien Oscar Temaru qui a évoqué les «conséquences du colonialisme nucléaire». «Pour nous, les essais nucléaires français ne sont que le résultat direct d’une colonisation […]. Nous n’avons pas accepté d’accueillir ces essais, ils nous ont été imposés avec la menace directe de l’établissement d’une gouvernance militaire», a expliqué Oscar Temaru cité par la presse française. L’annonce a été faite lors d’une réunion sur la Polynésie française organisée au sein d’une commission de l’Onu spécialisée dans la décolonisation.

«Cette poursuite en justice a pour objectif de demander des comptes à tous les Présidents français vivants depuis le début des essais nucléaires contre notre pays», a indiqué Oscar Temaru.

Il a ajouté qu’un «dialogue responsable» avait été recherché depuis 2013 avec «la puissance administrative» sous les auspices des Nations unies, mais que les appels à la négociation lancés à la France avaient été «ignorés et méprisés». Toutefois, pour le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, la collectivité d’outre-mer «ne vit nullement dans une situation coloniale, ni une situation d’oppression». Il a rappelé en outre qu’il avait été largement réélu face au parti indépendantiste.

L’Assemblée générale de l’Onu a adopté en 2013, une résolution plaçant la Polynésie française, un archipel français situé dans le Pacifique qui compte environ 270.000 habitants, sur la liste des territoires non-autonomes. 193 essais nucléaires ont été réalisés de 1966 à 1996 sur les sites du Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP) des atolls de Moruroa et de Fangataufa et ont eu des effets sur la santé des populations et sur l’environnement.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X