MoovInter

CPI: la Polynésie dépose une plainte contre la France pour crimes contre l’humanité

Une plainte a été déposée le 2 octobre devant la Cour pénale internationale contre la France pour crimes contre l’humanité suite aux essais nucléaires réalisés pendant 30 ans dans le Pacifique. Présentée par les indépendantistes, elle vise à «demander des comptes aux Présidents vivants depuis le début des essais nucléaires».

La Cour pénale internationale a été saisie début octobre d’une plainte pour crimes contre l’humanité pour les essais nucléaires effectués par la France pendant 30 ans dans des atolls du Pacifique dans l’atmosphère et en sous-sol, a annoncé mardi aux Nations unies le dirigeant indépendantiste polynésien Oscar Temaru qui a évoqué les «conséquences du colonialisme nucléaire». «Pour nous, les essais nucléaires français ne sont que le résultat direct d’une colonisation […]. Nous n’avons pas accepté d’accueillir ces essais, ils nous ont été imposés avec la menace directe de l’établissement d’une gouvernance militaire», a expliqué Oscar Temaru cité par la presse française. L’annonce a été faite lors d’une réunion sur la Polynésie française organisée au sein d’une commission de l’Onu spécialisée dans la décolonisation.

---Publicité---

«Cette poursuite en justice a pour objectif de demander des comptes à tous les Présidents français vivants depuis le début des essais nucléaires contre notre pays», a indiqué Oscar Temaru.

Il a ajouté qu’un «dialogue responsable» avait été recherché depuis 2013 avec «la puissance administrative» sous les auspices des Nations unies, mais que les appels à la négociation lancés à la France avaient été «ignorés et méprisés». Toutefois, pour le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, la collectivité d’outre-mer «ne vit nullement dans une situation coloniale, ni une situation d’oppression». Il a rappelé en outre qu’il avait été largement réélu face au parti indépendantiste.

L’Assemblée générale de l’Onu a adopté en 2013, une résolution plaçant la Polynésie française, un archipel français situé dans le Pacifique qui compte environ 270.000 habitants, sur la liste des territoires non-autonomes. 193 essais nucléaires ont été réalisés de 1966 à 1996 sur les sites du Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP) des atolls de Moruroa et de Fangataufa et ont eu des effets sur la santé des populations et sur l’environnement.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Cameroun: Mani Bella dévoile le montant de sa dépigmentation en 6 mois

Dans une publication sur sa page Facebook, la chanteuse camerounaise Mani Bella a dévoilé le montant qu'elle allait utiliser pour sa dépigmentation les 6 prochain mois. L'ambassadrice de la lutte contre la dépigmentation, Mani Bella, a indiqué que…

Monde

Guerre commerciale: la Russie s’oppose fermement à des « combats sans règles »

Moscou est fermement opposé aux guerres commerciales et aux "combats sans règles" dans le commerce international, a…

Instagram: Cristiano Ronaldo fait pleuvoir, les « J’aime » mais pourquoi ?

Auréolé d'une belle fin de saison avec le trophée de la Ligue des Nations sous les couleurs de la sélection…

Soudan: le secrétaire général de la ligue arabe se rend à Khartoum

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, se rendra au Soudan dimanche 16 juin, pour une visite…

Mali: le Canada retarde son départ du pays après les massacres

Entre dimanche et lundi 10 juin, des assaillants supposés appartenir à l'ethnie Fulani ont envahi le village rival…

Record des trophées: Al Ahly devant le Barça et le Real

Le FC Barcelone et le Real Madrid sont deux clubs reconnus depuis quelques années pour leur chasse aux trophées.…

CAF : levée de la sanction contre l’arbitre égyptien Jihad Greisha

Suspendu après la finale aller de la CAF (Wydad de Casablanca 1-1Espérance de Tunis) l'arbitre égyptien Jihad…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus