MoovInter

Côte d’Ivoire : comme à son départ, Guillaume Soro est rentré à Abidjan, incognito

Parti discrètement d’Abidjan, le 9 septembre dernier, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro est quasiment rentré au bercail incognito, ce vendredi 05 Octobre 2018, après plus d’un mois à l’extérieur.

Selon les informations rapportées par plusieurs médias ivoiriens, le président de l’Assemblée nationale était attendu de pied ferme par la direction du rassemblement des républicains (RDR), son parti politique pour être entendu dans le cadre des candidatures indépendantes de ses proches aux élections locales. Il serait reproché à l’homme d’avoir cautionné et parrainé des candidats opposés au RHDP, le parti unifié.

--- Publicité---

En observateur averti, Guillaume Soro garde toujours le silence face à l’évolution de la situation socio-politique marquée par les campagnes des prochaines élections locales, mais surtout l’ambiance tendue entre les tenants et les partisans du parti unifié Rhdp et leurs ex-camarades du Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié.

C’est durant son séjour à l’extérieur que M. Soro apprend la disparition de son ancien conseiller technique Fayama Ardjouma Koné, le 27 septembre dernier. Très affecté par cette nouvelle, le chef du Parlement a tenu à être présent aux obsèques de ce dernier.

C’est ainsi que M. Soro s’est rendu à Bouaké, ce week-end, pour l’inhumation de son ancien collaborateur. Le PAN avait à ses côtés son directeur du protocole récemment amnistié par le président Ouattara, Souleymane Kamaraté Koné dit Soul to Soul, et le Préfet de Bouaké, Tuo Fozié.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus