Bénin – les auteurs des publicités de produits médicaux bientôt sanctionnés

A la faveur d’une entrevue avec les professionnels des médias, jeudi 11 octobre, Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé publique a rappelé que les publicités autour des activités médicales sont interdites. Il a annoncé les sanctions encourues par les organes de presse qui foulent au pied cette disposition.

Face aux patrons de presse, le ministre de la santé a été clair. Les publicités portant sur les activités médicales dans la presse seront désormais sanctionnées. Car selon lui, le décret du 28 juillet 2018, indique en son article 3, les sanctions auxquelles s’exposent les auteurs ou complices d’émission, d’affichage ou de diffusion de publicités liées aux activités médicales.

--- Publicité---

« Nous avons constaté que depuis que ce décret a été pris, plusieurs organes de presse l’ont violés de par soit des publicités de produits médicinaux traditionnels ou autres, soit par des émissions à caractère informatifs sur des médicaments. Et il ne saurait être question que le gouvernement laisse se poursuivre cette dérive. Parce qu’elle a des conséquences néfastes sur la population ».

Benjamin Hounkpatin veut donc sévir mais donne un avertissement aux médias qui relaient les publicités. Et les organes de presse qui ne respecteront pas les dispositions légales risquent, en dehors des sanctions administratives, une amende de 1 à 5 millions de Fcfa.

Présent pour la circonstance, Wilfried Léandre Houngbédji Directeur de la communication gouvernementale a expliqué que cette situation fait que les populations, a priori, ont foi en ce qui est véhiculé par les médias. ’Vous avez donc la responsabilité d’œuvrer dans l’honnêteté et la transparence. Je vais insister sur la responsabilité qui peut être d’ordre civil ou pénal’’, a-t-il déclaré.

Les organes de presse qui relaient à tout vent soit les publicités des produits médicinaux traditionnels ou autres, soit par des émissions à caractère informatifs sur des médicaments sont donc invités à se conformer aux dispositions en vigueur dans notre pays au risque de se faire sanctionner.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus