Bénin: les agents de la Cobemag réclament près de 17 mois d’arriérés de salaire

Le torchon brûle entre agents et responsables de la Coopérative Béninoise de Matériels Agricoles (Cobemag). Réunis au sein de leur syndicat, les employés de la Coopérative ne comptent plus se taire sur la situation qui prévaut au niveau de cette structure. C’est dans ce cadre que s’inscrit la sortie médiatique qu’ils ont effectué le 08 octobre 2018 à Parakou.

Avec l’appui du secrétaire général national de la Csa-Bénin, le syndicat des travailleurs de la Coopérative Béninoise de Matériels Agricoles (Cobemag) a donné de la voix et appelé à des actions concrètes pour sauver la structure. En effet, l’état des lieux présenté par les conférenciers laisse entrevoir une situation piteuse dans laquelle végète la Coopérative depuis quelques temps.

Selon Yarou Boko, secrétaire général du syndicat, la situation difficile que traverse la Société est une conséquence logique de la « mauvaise gestion » qui s’y est installée depuis quelques temps. Il pointe en effet du doigt accusateur la Direction et le Conseil d’Administration qui ont à maintes reprises manqué à leurs obligations en piétinant les textes qui régissent la structure.

Il est reproché à ces derniers, le non respect des statuts et du règlement intérieur, des textes régissant les travailleurs, la mauvaise gestion administrative, technique, financière et commerciale. La mauvaise gestion des commandes de matériels agricoles de la Sonapra a été également soulevée par les travailleurs, qui ne comprennent pas comment cette structure, autre fois respectée, en est arrivée là. Aussi ont-ils dénoncé la non organisation des assemblées générales statutaire par le Conseil d’Administration et le non payement de 17 mois (au 30 septembre 2018) d’arriérés de salaire.

Dans cette lutte qu’ils comptent mener pour avoir gain de cause, les travailleurs de la Cobemag ne seront pas seuls. En témoigne la présence du secrétaire général de la Csa-Bénin à cette sortie. Anselme Amoussou a rassuré ces derniers du soutien indéfectible de sa centrale syndicale. « Dans cette opération de dénonciation pour laquelle vous avez décidé de vous engager, la Csa sera toujours à vos côtés », a-t-il rassuré.

---Publicité---

1 commentaire
  1. ADAMON dit

    Désert de compétences

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus