A la Une Politique

Bénin – Législatives 2019: NDSS ironise en invitant Orden Alladatin à se présenter à Gogounou

Nourou-Dine Saka Saley

 La réforme du système partisan confortée par le nouveau code électoral a été démontée par Nourou-Dine Saka Saley (NDSS). Celui là qui s’est autoproclamé « opposant tchigan », a démontré aux députés du BMP que le nouveau code électoral présenté comme une solution à la régionalisation des parties politiques est une utopie. C’était à l’occasion de la soirée politique organisée par la Fondation Friedrich Ebert ce jeudi 18 octobre 2018.

Les récriminations de Nourou-Dine Saka Saley par rapport à la loi n°2018-31 portant code électoral en République du Bénin n’ont pas changé. Face aux députés Jean Michel Abimbola et Orden Alladatin, il a réitéré ses griefs contre le nouveau code électoral, avec un argumentaire structuré et méthodique. L’homme est donc resté très technique afin de faire comprendre les « anomalies » qu’il a identifié dans la loi à polémique.

En effet, les députés de la mouvance présidentielle brandissent dans leur argumentaire la formation des ensembles politiques et des 10% de voix que devront réunir les partis en compétitions pour les élections législatives comme une avancée apportée par le nouveau code électoral. Mieux, ils estiment qu’il s’agit d’un avantage de la loi qui va régler le problème de régionalisation des partis politiques. Ainsi, chaque parti politique pourra désormais s’identifier à toutes les régions du pays et obtenir facilement les 10% exigés par le code.

Le contre-pied parfait de Nourou-Dine Saka Saley

Face aux arguments des députés du BMP, Nourou-Dine Saka Saley y est allé de façon pratique. En effet, avant l’adoption du nouveau code électoral et de la loi sur le système partisan, Nourou-Dine Saka Saley annonçait déjà sa candidature aux prochaines législatives dans la 16ème circonscription électorale (Cotonou). De la même manière et restant dans la logique du nouveau code électoral et de la réforme du système partisan, il a invité le député Orden Alladatin à se présenter à Gogounou (deuxième circonscription).

Malheureusement la réponse de ce dernier a été catégorique. Il a décliné l’offre de Nourou-Dine Saka Saley. En réalité cette réaction du député le met en contradiction avec ses propres arguments avancés pour défendre le nouveau code et la réforme du système partisan. En effet, si ces deux réformes ont pour objectif, comme le chantent les députés BMP, de résoudre le problème de régionalisation des partis politiques; Orden Alladatin ne devrait normalement pas décliner l’offre.

Si les grands partis politiques en gestions ne devraient plus s’identifier à telle ou telle région, les acteurs politiques qui les animent sont susceptibles de se sentir dans leur « fief » n’importe où, qu’ils se retrouvent sur le territoire national. Mais la réalité sur le terrain est autre. Si le député Orden Alladatin est candidat à Gogounou (deuxième circonscription ) il aura certainement du mal à s’en sortir comparativement à la 16ème circonscription où il a construit son fief. Nourou-Dine Saka Saley fait donc comprendre que malgré les réformes politiques, les positionnements lors des élections législatives dépendront fortement de la popularité des acteurs politiques dans les différentes régions.

En invitant le député Orden Alladatin à se présenter dans la deuxième circonscription, Nourou-Dine Saka Saley cherche à démontrer que l’idée selon laquelle les réformes politiques mettront fin à la régionalisation des partis est une « utopie ».  La réaction du député l’a d’ailleurs conforté dans cette position.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin: Dr Véronique Tognifodé de l’Union Progressiste ratisse large à Cotonou

Angèle M. ADANLE

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

4 commentaires

bagri 19 octobre 2018 at 20 h 44 min

Oui toujours de la théorie parce que Monsieur Saley pense tout connaître ! Un monsieur hautain qui veut toujours montrer que lui est un extra! N’importe quoi ! Si lui il demande à Alladatin d’aller se présenter à gogounou qu’en retour lui aussi aille se présenter à Allada ou à Calavi!

Répondre
Djalilou 20 octobre 2018 at 1 h 23 min

@Bagri. Tu es vraiment obligé d’étaler ta bêtise sur tous les fora? Ne commente pas ce qui dépasse tes capacités intellectuelles. Va regarder Canal+, chaîne 73, et laisse les grands discuter. Petit con!

Répondre
Jean 20 octobre 2018 at 8 h 46 min

Décidément hein ! Ici le niveau des débats dépasse les insanités de caniveau.

Répondre
Dèdè-Vèlèèè 21 octobre 2018 at 13 h 04 min

 » NDSS ironise en invitant Orden Alladatin à se présenter à Gogounou » Du régionalisme pur. Celui-ci (NDSS) n’est pas digne de la république. Il ne compte que sur les Gogounou.
Et Jean a bien raison

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus