Bénin : le policier poignardé à mort lors d’une patrouille, inhumé ce samedi

Feu Bernard Chabi Mohamed sera conduit dans sa dernière demeure ce samedi 13 octobre  à Banikoara. Poignardé à mort lors d’une patrouille nocturne par des hors-la-loi, le sous-brigadier de police quitte la terre des vivants laissant derrière lui parents et enfants.

Les obsèques du regretté Bernard Chabi Mohamed décédé  suite à une agression lors d’une patrouille policière le mardi 09 octobre à Parakou sont prévus pour le samedi 13 octobre à Banikoara -Tokey. A cet effet, le corps sera exposé à 5 h dans son domicile à Parakou au quartier Amawignon ouest derrière l’école SNTN avant le départ du corps vers Banikoara avec escale à Kandi dans la maison familiale. Les hommages militaires lui seront rendus au commissariat central de Banikoara.

--- Publicité---

Il faut rappeler que selon le communiqué du Directeur départemental de la Police Républicaine du Borgou (DDPR), la scène s’est produite aux environs de 02 heures 30, mardi 09 octobre au quartier Gbira dans le troisième arrondissement de la commune de Parakou.

En effet, c’est au cours d’une mission de patrouille que l’équipe conduite par Feu Bernard Chabi Mohamed a aperçu des suspects qui pilotaient deux motos d’origine douteuse dont l’une était tractée. Ce fait a attiré l’attention des éléments de la police républicaine qui se sont aussitôt lancés à leur poursuite. Ces derniers ont dû abandonner les deux motos pour prendre la poudre d’escampette.

Dans la foulée, le sous-brigadier a tenté de mettre la main sur l’un des mis en cause. Mais, il n’avait pas encore fini de le maîtriser quand ce dernier l’a poignardé au niveau de la cage thoracique. Conduit d’urgence au CHUD/Borgou, il a rendu l’âme.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus