Bénin: lancement officiel du village culturel « Ilewa » de l’agence Arise Group

Le centre culturel Ilewa de Madame Alexandrine Avognon, directrice de  l’agence Arise Group a été lancé samedi 29 septembre 2018 à Cotonou. 

Après le voyage, le tourisme et l’événementiel depuis 2010, puis l’initiation touristique et culturelle pour les enfants il y a quelques semaines, l’agence Arise Group a officiellement lancé le village culturel « Ilewa ». L’objectif de ce projet est de valoriser les mets béninois, les danses et rythmes folkloriques, les rites et coutumes traditionnels, les ressources naturelles et minières, et bien d’autres.

Le lancement officiel a été cultuellement dirigé par Claude Balogoun, promoteur culturel et responsable de Gangan Production. Un lancement qui a rassemblé les grands noms de la chose culturelle tels que les comédiens Pipi Wobaho, Elephant Mouillé, Sakpata Zogbo, Ernest Kaho, des acteurs culturels dont Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du Bénin, Aubin Akpohounkè du festival Hanlissa pour ne citer que ceux là. Une représentativité hautement appréciée par la promotrice Alexandrine Avognon, pour qui, Ilewa est un projet commun, un petit tronçon pour aller vers la culture.

« Le village culturel Illewa est aussi un programme du projet « ma culture, mon future » et ici, on fait des gala traditionnels. Au menu , nous mangeons béninois, des nourritures oubliées, cachées, ou les nourritures non connues par nombre de personnes. On porte traditionnel, on danse traditionnel, on mange avec des couverts traditionnels, et puis on apprend tout ce qui est culture béninoise ici. »

Alexandrine Avognon

A travers Ilewa, Arise Group entend permettre aux enfants béninois d’aller à une nouvelle école de vie à travers les contes, le théâtre, la danse, les panégyriques. La preuve, à cette soirée riche en couleurs, danses, chants, les enfants de l’ONG « Ma culture mon future  » ont présenté plusieurs tableaux de danses traditionnelles du Bénin. « En de deux heures d’horloge (de spectacle Ndlr) , vous n’avez encore rien vu. Je souhaiterais simplement que vous voyez davantage » a indiqué Claude Balogoun.

Mieux, l’occasion a été offerte aux participants de déguster plusieurs mets africains, notamment « Assrokoun, mangnignan, sauce gouci, ninnouwi plus dja, Dakouin, sauce gbota, sauce kpètè, poulet braisé, poissons frits, Wokoli, Télibo, «  le tout accompagné du piment.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus