gaetane

Bénin: la Mairie d’Allada visée par une plainte auprès de l’ANLC

Ce lundi 29 octobre 2018, une plainte a été déposée contre la Mairie d’Allada auprès de l’Autorité Nationale de Lutte Contre la Corruption (ANLC). Dans ladite plainte, le sieur Thierry Amétooyona Amoussou s’inquiète par rapport aux ressources financières déboursées par la Mairie pour la fabrication de calendriers. 

Les autorités de l’administration communale d’Allada sont visées par une plainte déposée à l’ANLC. A travers ladite plainte, on retient qu’il s’agit d’un cas de malversations financières impliquant les responsables de la Mairie. Le plaignant souhaite que l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption, comme a son habitude mène des enquêtes sur la gestion des fonds destinés à la fabrication des calendriers.

« En effet, prévu au budget 2017 (chapitre 62 article 6272) pour un montant de 6.800.000 FCFA, des calendriers ont été réalisés par la société KIM MULTI SERVICE (BON DE COMMANDE N°000038) pour 15.576.000 FCFA. Des calendriers quadrilles couleurs à 1700 F/l’unité pour un montant total de 10.200.000 FCFA et des calendriers dépliants quadrilles couleurs à 2.000 F/l’unité pour un montant total de 3.000.000 FCFA« .

Extrait de la plainte de Thierry Amétooyona Amoussou

Jugeant ces montants exorbitants pour une commune comme celle d’Allada, le plaignant se dit inquiété et souhaite que des enquêtes soient menées par l’ANLC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus