Bénin: disparu mystérieusement, le corps sans vie d’un bébé d’un mois retrouvé dans un puits

Le corps d’un bébé d’un mois disparu de la chambre de ses parents  a été retrouvé dans le puits de la concession le lendemain. Scène de ménage, méchanceté humaine? Les enquêtes des éléments de la police républicaine, alertée pour constater le drame pourront nous permettre de répondre à ces questions.

Il sonnait dix heures ce mercredi 10 Octobre quand la scène de la disparition d’un enfant s’est produite dans le quartier Tassi-Zénon situé dans l’arrondissement principal de la commune de Malanville. Selon les faits rapportés par l’agence Bénin presse (Abp), la mère de l’enfant disparu en voulant faire son bain matinal a déposé son bébé dans sa couchette. mais n’eusse été sa surprise à son retour de constater la disparition de ce bout de Dieu d’un mois. Dans son désespoir, elle alerta parents et voisins. Une battue fut organisée dans le quartier pour retrouver le bébé; peine perdue. l’enfant s’est volatilisé.

Il a fallu le lendemain matin pour que les recherches permettent de découvrir le corps inanimé du bébé dans le puits de la concession. Que s’est-il passé pour qu’un enfant d’un mois placé dans sa couchette dans la chambre parentale puisse se  retrouver au fond du puits de la maison ? Difficile de répondre pour le moment. Mais les éléments de la police républicaine dépêchés sur le lieu du drame pour les constats usuels pourront grâce aux fruits de leur enquêtes démêler l’écheveau.

En attendant que les auteurs de cet acte ignoble ne puissent être dénichés, les médecins légistes après leur expertise ont remis le corps inanimé du bébé aux parents pour l’inhumation. Du côté de la famille de la dame qui a perdu son bébé, on continue de s’interroger sur l’étendu de la méchanceté du cœur humain d’autant plus que ces drames sociétaux deviennent depuis en plus récurrents dans nos contrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus