A la Une Société

Bénin – Diaspora: initiative de récupération d’argent volé à l’Etat béninois depuis 1990

Le président du régime du « Nouveau Départ » peut désormais compter sur ses compatriotes dans son engagement de lutter et de faire reculer le terrain de la corruption. Une initiative vient de naître pour faciliter la récupération des sommes volées au Bénin depuis 1990.

Un collectif de béninois de la diaspora vient de mettre sur pieds, l’initiative de récupération des biens volés au Bénin depuis l’avènement du renouveau démocratique en 1990. Cette initiative selon ses géniteurs vise à soutenir le chef de l’Etat Patrice Talon qui fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille.

L’initiative de récupération des biens volés au Bénin consiste à soutenir le président Patrice Talon qui mène une lutte déterminée contre ce serpent de mer en recourant à des tribunaux américains dont les juges peuvent beaucoup plus résister à la corruption. A en croire les géniteurs de cette initiative, des avocats de lutte contre la corruption aux USA seront sollicités pour cette lutte. Les Dossiers de cas de corruption enregistrés depuis 1990 leur seront confiés. A ce propos, les initiateurs sollicitent la collaboration de toute personne susceptible de leur confier des preuves documentées de faits avérés de corruption à travers un numéro réservé pour la cause.

Ces preuves documentées sollicités par les partenaires américains permettront aux avocats de lancer une procédure de récupération des biens volés au pays depuis 1990 jusqu’à nos jours moyennant un émolument de 35% des montants récupérés pour le pays.

Bien que l’initiative semble à priori puérile et pourrait bien être confrontée à des difficultés de procédure, les initiateurs affirment être confiant que c’est la meilleure manière de mener une lutte efficace et inclusive contre la corruption. A en croire le porte parole de cette initiative, l’ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle de Mars 2016, Monsieur Bertin Koovi Sègbohouè, cette initiative peut bien porter son fruit si des citoyens disposant des preuves peuvent appuyer l’initiative en apportant leur contribution.

A Lire Aussi

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

2 commentaires

Djeka 23 octobre 2018 at 19 h 40 min

Si cela doit être effective,je conseil qu’on prend tout le monde en compte et de ne pas faire d’exception comme c’est le cas aujourd’hui dans notre pays.
A commencer par ce qui sont au pouvoir,si ce n’est pas le cas qu’ils viennent plus nous présenter ces idioties.

Répondre
Dèdè-Vèlèèè 25 octobre 2018 at 16 h 50 min

Avez vous bien lu le texte, Cher Monsieur Djeka? Comment pourriez-vous réagir ainsi? C’est regrettable pour un pays comme le Bénin. Réfléchissons et évacuons nos cœurs de préjugés, de haines et de négativités avant d’écrire des commentaires. C’est un monde fou qui vous lit!!!
Regrettable.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus