A la Une Société

Bénin: des experts chinois en aquaculture au cabinet du ministre Gaston Dossouhoui

Des experts en aquaculture au cabinet du ministre de l'élevage

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a reçu ce lundi 22 octobre 2018 une délégation chinoise composée des experts en aquaculture. Au menu de cette rencontre, des échanges autour de la possibilité d’installation d’un modèle de pisciculture à moyen et faut rendement en eau libre.

Le ministre Gaston Cossi Dossouhoui dans son intervention a exposé les besoins en aquaculture du Bénin. A l’en croire la satisfaction de ces besoins s’avère pressante. C’est pourquoi il a très tôt pris contact avec les experts chinois afin qu’il mette au profit du Bénin leurs compétences en la matière.

A leur tour, les chinois ont rassuré le ministre de leur contribution pour l’émergence de l’aquaculture au Bénin. Chose qui ne saurait tarder, car au cours de leur séjour, ils seront aidés par les cadres du ministère pour identifier les plans d’eau susceptibles d’accueillir les installations des bassins.

Selon le ministre, l’objectif principal de la sollicitation des experts chinois est de combler le besoin en consommation de poisson du marché intérieur, un besoin estimé à 200.000 tonne l’année. En effet, le constat fait par l’autorité fait état de ce que ce besoin est comblé en grande partie par l’importation. Selon les statistiques, la pêche traditionnelle produit environ 50.000 tonnes et les acteurs piscicoles fournissent environ 6.000 tonnes.

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

1 commentaire

Dèdè-Vèlèèè 24 octobre 2018 at 2 h 10 min

Encore une grosse Bêtise! Ils viendrons nous apprendre à polluer nos eaux et démontrerons que c’est irréaliste. comme ce fût le cas du palmier à huile sous Yayi Boni.
Réquisitionnons plutôt nos experts locaux et mettons la pressions sur eux.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus