gaetane

Bénin : décrié par la classe politique, Patrice Talon toujours adulé par le peuple ?

Elu avec plus de 65% des suffrages exprimés au second tour de la présidentielle de mars 2016, Patrice Talon reste l’homme du peuple malgré ses démêlés avec certains acteurs de la classe politique béninoise. C’est du moins l’image que renvoie l’euphorie manifestée par le peuple à chaque descente du chef de l’Etat sur le terrain.

Le 23 octobre 2018, le président béninois, Patrice Talon, et son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, ont procédé à l’inauguration et à la remise du poste de contrôle juxtaposé de Sèmè-Kraké, à la frontière entre le Bénin et le Nigeria. A l’issue de la cérémonie solennelle d’inauguration, Patrice Talon, sur la courte distance menant à son véhicule, n’a pas pu s’empêcher un bain de foule des populations massivement mobilisées à cet effet.

[su_heading size= »17″ align= »left »]A lire aussi : « Patrice Talon a réussi » [/su_heading]

Pour plusieurs commentateurs politiques, les rares bains de foule du chef de l’Etat béninois ne sont que des démonstrations de force qui font redouter l’homme à ses adversaires politiques. En effet, depuis son accession au pouvoir en avril 2016, le président Talon est décrié par certains acteurs de la classe politique béninoise par sa politique et son mode gouvernance jugé antisocial. Et pourtant, l’homme semble toujours être adoubé des populations et Sèmè-Kraké n’était qu’une démonstration de plus !

Le 1er août 2018, alors que Patrice Talon était au milieu d’une tempête médiatique défavorable à sa gouvernance, il a pu ressentir, à l’issue du défilé militaire à Cotonou, l’admiration profonde du peuple à travers un bain de foule chargé d’émotion. Le 15 février 2018, lors de sa visite des sites de construction des épis de protection côtière à Akpakpa (Cotonou Est), Patrice Talon a essuyé un bain de foule malgré les tensions politiques du moment. L’euphorie populaire était plus forte que la discrétion dont le chef l’Etat fait montre.

[su_heading size= »17″ align= »left »]A lire aussi : Toutes les dernières actualités sur Patrice Talon [/su_heading]

De l’avis de l’analyste politique, Dona Kokou, Patrice Talon devrait faire plus souvent des descentes sur le terrain, non pour pervertir la fonction présidentielle comme son prédécesseur, mais pour montrer à ses adversaires politiques qu’ils devraient travailler à proposer des réformes politiques alternatives pertinentes que de compter sur son impopularité supposée pour remporter les prochaines échéances électorales.

7 commentaires
  1. ATTAGANA dit

    TOUT CA C EST DU LEURRE C EST COMME AU 1 ER AOUT

  2. Seka dit

    Merci Dona KOKOU pour ce précieux conseil à ces politiciens aigris, nostalgiques et en panne totale d’inspiration. Hier, quand ils saccageaient les ressources du pays avec arrogance et insolence, quand ils avaient transformé le pays en une propriété clanique, analphabètes politiques et racailles opportunistes, ils étaient convaincus que c’était le peuple qui était à leur disposition. Aujourd’hui que le peuple a un régime à sa disposition, il fait la différence. Ils croyaient pouvoir compter sur les inévitables mécontentements de certaines populations frappées par les courages et patriotiques mesures de modernisation de notre pays et de nos villes pour atteindre leurs farfelus et fantoches objectifs. Le peuple était là dans la misère quand vous vous partagiez des valises et des sacs de jutes remplis d’argent, quand vous pilliez notre port, quand certains fonctionnaires corrompus ne touchaient plus à leurs salaires, quand l’argent du peuple allait dans leurs poches au lieu de servir à l’entretien et à la réhabilitation de nos routes par exemple.
    La classe politique qui décrie le président Talon, ce sont ces anciens voleurs et trafiquants qui ne peuvent plus dormir tranquilles. Que cela soit clair pour tout le monde.

  3. Agouda dit

    Voilà enfin les dirigeants que mérite ce peuple.Etat voyou et désert de compétences.Le Bénin ne mérite pas mieux.Il faut qu’il soit recolonisé par un des leurs.Les ennemis de l’Afrique ce st les africains.Comment comprendre leur misère ?

  4. Messe dit

    Lèblanou….

  5. Zizo dit

    Avec une bonne analyse de ses différents bains de foule du président, je pense que la réaction de la population n’est pas légitime… Autrement dit cela ne viens pas du cœur. On sent bien qu’ils ont été préparé pour ça ou qu’ils ont été engagés pour le faire… Si vraiment la popularité du président est réelle, il suffira qu’il aille dans certaines zones à l’improviste et sans prévenir personne pour qu’on voit si la population viendra le saluer… Malheureusement un fois encore pour les besoins de la politique, on berne la population….

  6. ALLOMANN dit

    De quelle classe politique parlez- vous? De Yayi Boni et ses sbires qui ont saccagé notre pays sur tous les plans : économiques, social, même psychologique avec les scandales financiers, les elephants blancs, les concours frauduleux, l’ethnicisme, l’incompétence , etc…

  7. Ken dit

    Au lieu de passer leur temps à compter sur une supposée impopularité du président talon, ces renégats pilleurs feraient mieux de se taire et laisser le peuple décider. Le peuple légitime vous connaît et sait bien où se trouve ses intérêts. Talon oyé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus