A la Une Politique

Bénin-création de grands regroupements: le Rap tourne dos à Dynamique Unitaire

Fred-Houénou, Crédit Photo : Bénin Web Tv

Le processus d’édification des grands regroupements politiques en cours autour du chef de l’Etat, Patrice Talon se fera sans le Rassemblement pour une Alternative Progressiste(RAP) de Fred Houenou. Réuni en session extraordinaire, dimanche dernier, le Comité central du Rassemblement a décidé de mettre fin à sa participation à ce processus au sein de la Dynamique Unitaire.

En tant qu’entité de la dynamique unitaire, le Rassemblement pour une Alternative Progressiste(RAP) ne prendra plus part au processus d’édification d’un parti unique conformément au vœu du chef de l’Etat. Même si le RAP reconnaît la justesse historique de la réforme du système partisan opérée par l’Assemblée Nationale qui contraint aux grands regroupements.

Il pense tout de même que l’idéologie qui soutient la création de ces partis au sein de la majorité présidentielle est de nature à anéantir les efforts de construction d’un Etat multinational. « … depuis que sur instruction du Chef de l’Etat d’autres organisations politiques doivent s’associer à la dynamique non pas par affinité ou partage de conviction idéologique, mais par injonction les événements ont pris une tournure qui ne nous rassure guère« , a expliqué le RAP dans un communiqué rendu public ce lundi 15 octobre 2018.

Selon lui, « l’esprit de dislocation de notre rêve commun et de celui de milliers de militants du Nord au Sud et d’Est en ouest a commencé par triompher. Ce que nous ne pouvons accepter car nous y voyons de grands dangers pour la démocratie au sein du groupe« . Mieux, pour Fred Houenou, Président du RAP et les siens,  » il est clair que le parti qui en résulterait s’étoufferait dans le carcan d’un système de télécommande. Toute chose que nous jugeons irresponsable et amorale« . C’est pourquoi, ils ont décidé de tourner dos à la Dynamique Unitaire dans le cadre de l’édification d’un parti unique.

Il tient ainsi à la préservation des acquis de la conférence nationale. Car « … conserver les conquêtes démocratiques de 1990 est pour le RAP d’une importance vitale. Elles sont le fruit douloureux de notre histoire on ne peut y renoncer sous aucun prétexte« . Le RAP entend également poursuivre l’élargissement de sa base par le rassemblement des Béninois sur la base d’idées nouvelles et véritablement progressistes pour la construction d’une « nation unie, véritablement démocratique, réconciliée avec elle même, humaine et prospère, forte et respectée de par le monde« .

A Lire Aussi

Rachidi Gbadamassi: « on ne menace pas un chef d’Etat en fonction »

Edouard Djogbénou

Comores: liberté pour les deux journalistes interpellés

Parfait FOLLY

Jour de la Terre: des gestes archi-simples à adopter pour sauver la planète

Bénin: 15 chefs quartiers de Porto-Novo démentent leur adhésion à l’UP (vidéo)

Parfait FOLLY

Crise préélectorale: « Rien ne se passera au Bénin le 28 avril », Alain Fortunet Nouatin

Robert Houngbo

Bénin: le rapport de l’Onu insiste sur des actions consensuelles pour des élections inclusives

1 commentaire

Seka 16 octobre 2018 at 15 h 53 min

Fou du Roi Yayi ne peut pas forcément déménager du jour au lendemain avec armes et bagages chez Talon.
Comme cela c’est plus réel et lisible.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus