Bénin: convoqué par la police, l’Hon Valentin Djènontin joue les prolongations

Le député Valentin Djènontin n’est pas encore prêt pour rejoindre Cotonou. En tous cas, l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC) doit encore patienter pour écouter le député sur les faits qui lui sont reprochés. C’est ce qu’il convient de retenir de l’intervention de ce dernier sur Africa n°1 ce mercredi 10 octobre 2018.

Convoqué par l’OCRC le jeudi 27 septembre 2018, le député Valentin Djènontin ne s’est pas présenté. Selon les raisons qu’il a avancé pour justifier cette absence, il n’était plus sur le territoire national quand la convocation a été envoyé à son domicile. En effet, dans le cadre d’une tournée à la rencontre des militants du parti FCBE de la diaspora, le secrétaire exécutif des “cauris” s’est rendu à Paris le même jour où il devrait se rendre à l’OCRC.

Malgré cette convocation qui plane sur sa tête, le député de la minorité parlementaire ne se presse pas pour rentrer au pays. Il compte dérouler en toute quiétude son agenda établi. J’ai encore beaucoup d’activités ici en France. J’ai encore beaucoup de rencontre. “Je n’ai pas encore fixé la date de mon retour et les policiers qui sont postés aux frontières peuvent toujours rester là. Je vais rentrer et on verra bien ce qui va se passer”, a-t-il affirmé.

Selon les explications du Ministre de la Justice, il est en réalité reproché au député, la diffusion sur les réseaux sociaux d’un courrier administratif. Ce dernier serrait lié à cet acte qui viole le code du numérique en République du Bénin. A en croire la même source, il s’agirait d’un courrier envoyé à la Cour de répression des crimes économiques et du terrorisme (Criet) par le ministère de la Justice. C’est donc à cet effet, qu’il a été convoqué pour être écouté.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

4 commentaires
  1. ADAMON dit

    Désert de compétences, TALON avait traités le Bénin d’État voyou au temps de Yayi Boni, aujourd’hui ou ce trouve le Bénin

  2. Seka dit

    Un délinquant qui mérite d’être traité comme il se doit. Un né avant la honte.

  3. Alpha dit

    C’est vous qui êtes des délinquants avec vos commentaires.. ?? Vous n’avez aucun respect à vous même

  4. Rilwane dit

    Comme quoi on est tous des saints au Bénin. Dès qu’on demande des comptes à une personne de l’opposition c’est un acharnement politique. Il y a encore du chemin à faire pour éradiquer la corruption au Bénin. J’espère juste que ça sera de mon vivant ou de celui de mes enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X