A la Une Politique

Bénin – Condamnation de Ajavon à 20 ans de prison: un épisode sinistre du déni de justice, selon le FSP

Les forces membres du front pour un sursaut patriotique ont rompu le silence face à la condamnation du président du patronat béninois, l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, à 20 ans de prison.

C’est à travers un communiqué rendu public ce Vendredi 19 Octobre 2018 que les forces politiques et de la société civile membres du front pour un sursaut patriotique (fsp) se sont prononcé sur le déroulement du procès des 18 kg de cocaïne pure qui ont conduit à la condamnation pour 20 ans de prison, l’homme d’affaire Sébastien Germain Ajavon.

Selon le communiqué du fsp, le verdict rendu par la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (criet) est tombé sans surprise aucune mais dans la consternation puisque cette décision est une honte pour le pays. La cour de répression des infractions économiques et du terrorisme est un tribunal d’inquisition dont l’objet est désormais clair; pouvait-on lire dans le communiqué.

« Juger une affaire déjà jugée, priver les avocats de la défense du droit à la plaidoirie, tels sont quelques-uns des exploits funestes que la Justice sous le « Bénin révélé » révèle au monde tout entier. » lit-on également dans le communiqué du front pour un sursaut patriotique (fsp). Selon les signataires de ce communiqué, le Bénin est en train de revenir à des périodes lugubres de son histoire politique. Aussi dénoncent t-ils  « la poursuite et le verdict ignoble contre Sébastien AJAVON et ses co-accusés et exigent la fin de ces poursuites. »

« Le FSP appelle le peuple à redoubler de courage et de détermination dans son organisation et dans ses combats pour obtenir la libération des détenus politiques et le retour de tous les exilés politiques. » mentionne par ailleurs le communiqué du front pour un sursaut patriotique (FSP).

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin: Dr Véronique Tognifodé de l’Union Progressiste ratisse large à Cotonou

Angèle M. ADANLE

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

1 commentaire

la rupture 20 octobre 2018 at 11 h 29 min

Généralement, c’est une conférence de presse qu’ils organisent. Pourquoi c’est un communiqué qu’ils sortent maintenant, ou bien eux aussi ils sont déjà en France? Depuis que ce pays existe, eux ils ne font que voir le mal partout. Que le président soit grand, petit, gros, maigre, noir, jaune, blanc, il est mauvais. Ils doivent se poser la question de savoir s’ils sont sérieux eux-mêmes.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus