Bénin: comment Patrice Talon va mettre fin aux questions de régionalisme

La question du régionalisme anime depuis quelques jours l’actualité nationale. Le débat intervient dans une période où les réformes politiques engagées par le Président Patrice Talon prennent progressivement corps et s’imposent aux formations politiques. Simple coïncidence ou le chantre du Nouveau Départ avait simplement visé loin pour couper les racines d’un mal qui détruit à petit feu la cohésion nationale?

Il n’est plus un secret que les partis et mouvements politiques en République du Bénin sont les principaux vecteurs des « gènes » de considérations ethniques et régionalistes au sein de la population. D’ailleurs, ne pas le reconnaître est une hypocrisie mise à nu par le professeur Narcisse Simon Tomety. « Aucun parti n’éduque à la citoyenneté et tous vivent du régionalisme…Qui d’eux n’est pas régionaliste et dans quelles corporations ne trouve-t-on pas les manifestations du régionalisme ambiant au Bénin? Nous sommes tous des hypocrites », a-t-il déploré.

Cette réaction du professeur montre en effet, le niveau atteint par le mal dont tout le monde s’accommode par hypocrisie. Autrefois, lorsqu’on parle du PRD, on pense directement aux départements de l’Ouémé et du Plateau, le PSD de Bruno Amoussou fait songer aux départements du Mono et du Couffo. Les populations de la partie septentrionale se retrouvent quant à elles à travers l’alliance ABT et d’autres formations politiques ancrée dans cette zone. Mais aujourd’hui, grâce à la réforme du système partisan, on voit aisément que ces partis cités en exemple se mettent ensemble pour former un bloc dont les aspirations vont au delà des limites ethniques et régionales.

C’est donc à juste titre que la réforme du système partisan portée par Patrice Talon vient pour percer l’abcès, avec une dose de remède pour la cicatrisation rapide de la plaie. Ainsi, avec la création des blocs politiques, le système politique béninois sera désormais débarrasser des partis dont la popularité se limite à la localité d’origine du président ou du père fondateur.

En effet, parmi les réformes politiques engagées par l’homme de la Rupture, on y retrouve celle du système partisan. L’objectif principal de ce projet cher au Chef de l’Etat est de pousser les partis et mouvements politiques vers de grands regroupements politiques. Cette idée a été approuvée par les acteurs politiques qui se sont engagés pour sa réussite. Et même si certains avaient dénoncé le manque de consensus sur quelques aspects du projet, Patrice Talon, aidé par le bloc de la majorité parlementaire, a réussi à faire passer le texte à l’Assemblée et s’en est suivi sa validation par la cour constitutionnelle.

Avec donc la réforme du système partisan, on aura désormais de grands partis qui se réclameront de toutes les localités du Bénin, car les membres fondateurs viendront de toutes les régions sans exceptions aucune. Les militants venus des 77 communes vont se familiariser autour de l’idéal qu’est leur parti et le brassage culturel sera au rendez-vous.

Quoi de plus beau pour sauvegarder la cohésion nationale acquise, lors de la conférence des forces vives de février 1990. En tous cas, le chemin est tout tracé pour y arriver et il revient aux acteurs politiques de jouer, chacun en ce qui le concerne, sa partition pour l’aboutissement de cette réforme qui porte en elle les germes d’une solution durable au régionalisme. Mais dans tous les cas, l’histoire retiendra qu’il y a une fois, il y a eu un Patrice Talon qui, contre vents et marrées, a pris sur lui, le lourd fardeau de faire aboutir cette réforme.

15 octobre 2018 - 21 octobre 2018

  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
lun15
mar16
mer17
jeu18
ven19
sam20
dim21

06sep(sep 6)7 h 00 min16oct(oct 16)22 h 00 minBénin : vivez un merveilleux programme des 10 ans de la paroisse Sainte Famille de Tankpè

27aou(aou 27)9 h 00 min10nov(nov 10)14 h 00 minBénin : devenez professionnels certifiés de l'aviation avec Citerre

2 commentaires
  1. Amelagbe dit

    De quel brassage parlez vous ?
    On met ensemble des clubs electoraux pour esperer ganer les elections et surtout se partager les fonds publics qui au lieu de servir aconstruire des salles de classes vont remplir les poches des politiciens vereux et des griots a leur sevice!
    Ces bloc sont une honte nationale et la plus grande escroquerie dans notre pays!
    On va distribuer des milliards de nos francs a des truands de la politique qui ont pendant 30 ou 50 ans creuse le trou dans lequel nous sommes ?
    Quelle ideologie politique, quel programme commun ont les gens de la soit disant alliance soleil (un regroupement heteroclite comme son nom l’indique) et le PRD qui tient a garder son logo – qu’il avait loue a Zinsou a coup de milliards?
    Quelle est la couverture nationale du soit disant bloc progressiste, sorti de Djakotome et de Ketou ?
    Faut pas pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes !
    On cree un regroupement de caciques pour aller aux elections en esperant tromper les populations a coup de billets de 500f et vous nous parlez de lutte contre le regionalisme !
    On enferme les jeunes qui denoncent a juste titre les desequilibres economiques regionaux et vous parlez de lutte contre le regionalisme.
    Talon et son regime sont le pur produit du regionalisme revanchard qu’ils ont institutionnalise ( ´c’est notre tour ´), allant plus loin en instaurant le clanisme a la tete de l’etat, avec cousins ambassadeurs, cousin de facto premier ministre etc…
    On est ou la ?
    Tout a une fin, et quelque sout la longueur de la nuit, le jour se leve toujours!
    La lumiere triomphe toujours de l’obscurite !

  2. Kpotongbe dit

    Lue et approuvé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus

X