Bénin – 4,5 milliards “disparus” à la CNSS : la BIBE confirme avoir encaissé lesdits fonds

Dans une correspondance, en date du 10 octobre dernier, adressée au premier responsable de la Caisse nationale de Sécurité sociale, Claude Emmanuel Acakpo, Directeur général de la Banque internationale du Bénin (BIBE) a reconnu que l’institution bancaire dont il a la charge a bel et bien encaissé les 4,5 milliards le 27 juillet 2017.

Cette réaction intervient à la suite de la correspondance du syndicat de la CNSS évoquant que les fonds ne se retrouvent nulle part dans les livres comptables de la BIBE. Claude Emmanuel Acakpo lève ainsi toute équivoque et blanchit les autorités de la Caisse nationale de sécurité sociale.

En effet, par chèque N°1882227 du 12 juillet 2017, la Caisse nationale de sécurité sociale a autorisé le décaissement de 4,5 milliards conformément aux déclarations du Directeur général lors de son point de presse le 06 novembre 2017 pour l’actionnariat de la BIBE et sauver les placements de la CNSS en difficulté. A la date du 19 avril 2018, le syndicat national des agents de la sécurité sociale a constaté que ces fonds décaissés ne se retrouvent pas dans les livres comptables de la BIBE.

La preuve, le Tribunal revient sur l’affaire et dit que l’État béninois et la CNSS n’ont pas libéré effectivement les fonds relatifs à leur souscription à l’ouverture du capital de la banque. Donc, il a ordonné l’annulation du procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 05 octobre 2017 ainsi que les statuts du 17 décembre 2017 et ordonné à l’État et la CNSS de verser les fonds au plus tard le 23 juillet 2018. Toute chose qui conforte le syndicat maison.

Mais la CNSS et la BIBE ont réagi suite à cette décision du juge. Le cabinet d’avocats de la BIBE a adressé une requête en date du 17 juillet 2018 au 1er Président de la Cour d’appel de Cotonou pour sursoir à l’exécution provisoire de cette décision. C’est donc suite à cette requête du cabinet d’avocats de la BIBE accompagnée des pièces justifiant le dépôt des sous sur le compte-capital à la BIBE, par ordonnance N° 038/2018 du 25 juillet 2018, que le 1er Président de la Cour d’Appel de Cotonou a ordonné le sursis à exécution de ladite décision jusqu’à ce qu’il soit statué sur les différents recours.

Voici l’intégralité de sa correspondance.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

1 commentaire
  1. SEGNI dit

    Diatema ne sait pas ce qu’il dit, la lettre est antérieure aux décision du tribunal, les dates sont contradictoires. ce monsieur risque d’aller en prison après; le dossier concours frauduleux de la CNSS puis repris aidant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X