Bénin : 167 centres de santé et cliniques non agréés fermés dans le Couffo

L’œuvre de salubrité enclenchée par l’Etat sur l’ensemble du territoire national dans le secteur sanitaire se poursuit. Après les 37 centres de santé et cliniques non agréés mis sous scellés dans l’Atacora, c’est le tour du département du Couffo de fermer 167 cliniques opérant sans autorisation.

Les centres de santé ont le feu aux fesses depuis la décision du conseil des ministres autorisant la fermeture systématique de ceux exerçant dans l’illégalité. Dans le Couffo, 167 cliniques sont scellées en exécution de la décision de l’exécutif. Selon l’Agence Bénin Presse, c’est le Directeur départemental qui a porté l’information  à la faveur de la deuxième réunion ordinaire des membres de la conférence administrative départemental.

L’opération a consisté à recenser dans le Couffo 178 formations sanitaires privées qui opèrent avec ou sans autorisation. Sur cet effectif, seulement 11 détiennent des autorisations d’exercer en clientèle privée.

Selon les propos de Jean Yaovi Daho, relayés par ABP, 144  responsables de cliniques, conscients de leur situation d’illégalité, ont spontanément fermé leurs centres avant même la descente de son équipe sur le terrain, et pendant ce temps, 23 exerçaient sans être inquiétés. Ils ont été simplement mis sous scellés. L’autre chose, l’opération a permis de constater  des irrégularités dans certains centres notamment les accouchements qui se font à même le sol dans la malpropreté totale avec des matériels vétustes qui ont été immédiatement détruits.

Cette œuvre d’assainissement du secteur sanitaire s’étend dans tous les départements du Bénin pour le bien-être des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus