MoovInter

La menace terroriste est à deux pas du Bénin selon le maire de Matéri qui s’inquiète

La commune de Matéri dans le nord du Bénin est une des portes d’entrée au Burkina Faso, pays frontalier du Bénin, en proie à de violentes attaques terroristes depuis plusieurs années. Le maire de cette commune a saisi l’occasion des célébrations de la journée mondiale de l’Aide Humanitaire, le 6 septembre dernier à Gouandé, une localité de ladite commune, pour exprimer ses craintes relatives au rapprochement du terrorisme de sa juridiction.

« Ma commune fait face au double défis sécuritaires liés à sa position frontalière avec le Togo et le Burkina-Faso, et au terrorisme lié à la menace islamiste qui frappe à nos portes du côté du Burkina-Faso», a affirmé Sorikoua Sambiéni, cité par l’ABP.

--- Publicité---

Le maire n’est pas resté seulement inquiet pour sa population et le pays, mais il a fait des propositions pour tenter de dissuader d’éventuelles intrusions terroristes ou de quelques assaillants que ce soit à Matéri. Ainsi, Sorikoua Sambiéni propose au gouvernement de commencer déjà par installer des commissariats à Doga, frontalier du Togo et a Tantéga, proche du Burkina Faso. Des mesures qui pourraient aussi calmer les inquiétudes de la population de cette localité exposée aux dangers du terrorisme.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus