MoovInter

Egypte: les fils de l’ancien président  Moubarak arrêtés dans une affaire de manipulation boursière

Un tribunal égyptien a décidé samedi d’arrêter, de nouveau, Alaa et Gamal, les deux fils de l’ancien président, Mohammed Hosni Moubarak, dans une affaire de manipulation financière, qui remonte à 2012, selon une source judiciaire et des médias locaux.

L’agence de presse officielle égyptienne a rapporté que « la Cour pénale du Caire a décidé de reporter l’examen du dossier de la vente illégale de la Banque nationale égyptienne, connu sous le nom de l’affaire de manipulation boursière, qui implique Alaa et Gamal Moubarak, et sept autres accusés (des chefs d’entreprise non nommés), à l’audience du 20 octobre prochain ».

--- Publicité---

Le tribunal a également décidé d’emprisonner Gamal et Alaa Moubarak dans le cadre de cette affaire. Les deux accusés ont par conséquent été mis en détention par les gardiens de la Cour, dans une prison qui n’a pas été précisée. La source officielle n’a pas non plus fourni plus de détails sur les circonstances de l’arrestation des fils de Moubarak ni sur le sort des autres accusés.  Une source judiciaire a également confirmé l’arrestation des deux fils de l’ancien président qui retournent ainsi en prison après trois ans de liberté. Les deux ont en effet été libérés en 2015 après avoir purgé une peine dans une autre affaire. La même source a précisé que cette mise en détention ne signifiait pas que les détenus ont été inculpés. « A la prochaine audience, le tribunal pourra libérer les accusés sous caution ou prolonger leur détention », a-t-elle ajouté.

La famille Moubarak n’était pas immédiatement disponible pour commenter la décision du tribunal et sa mise en œuvre. A la fin du mois de mai 2012, le procureur général a accusé les deux fils de Moubarak et 7 hommes d’affaires et d’anciens fonctionnaires de la Banque nationale d’avoir détourné des fonds de plus de deux milliards et 51 millions de livres égyptiennes (environ 140 millions de dollars), après avoir vendu la banque et d’avoir ainsi détruit le système financier du pays.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus