Création de la CDD: Gabriel Laurex met Yayi Boni en garde contre Ajavon et Soglo

L’ancien chef d’Etat, le président Yayi Boni n’a pas sa place dans la coalition pour la défense de la démocratie (CDD) à côté de Nicéphore Soglo et Sébastien Ajavon; c’est du moins la position du vice président du parti “La Flamme Renouvelée”, Gabriel Laurex Ajavon.

L’ancien candidat à l’élection présidentielle de Mars 2018, Gabriel Laurex Ajavon était l’invité de l’émission socio politique “Carte sur table” de la radio “Océan FM”. Pendant 90 minutes, le grand frère du roi des “volailles congelés “ au Bénin a parcouru l’actualité nationale.

Se prononçant sur la coalition de Djeffa, Gabriel Laurex Ajavon estime que l’ancien président Yayi Boni n’a pas sa place au milieu des personnalités politiques qui composent cette coalition. Pour lui, le président Yayi Boni a eu l’opportunité d’être chef d’Etat au Bénin. Cette position qu’il a occupée 10 ans durant lui a permis d’être apprécié par beaucoup de béninois. Il devait profiter alors de cet avantage pour jouir de sa retraite politique.

Le conseil que j’ai à lui donner (en parlant de Yayi Boni -ndlr ) est de profiter de sa retraite et de s’éloigner de ceux qui l’ont trahi. Qu’il les laisse se débrouiller tous seuls”

Gabriel Laurex Ajavon

A le croire, les acteurs politiques membres de la coalition dite de la défense de la démocratie sont des comédiens qui ne l’ont jamais aimé mais qui veulent simplement profiter actuellement de son aura pour assouvir leurs ambitions politiques. “S’ils l’aimaient à ce point, affirme t-il, ils n’allaient pas soutenir Talon en 2016. 

Il invite donc l’ancien chef d’Etat à prendre sa distance vis-à-vis de cette classe d’acteurs politiques qui, il y a encore quelques années, l’avait rejeté quand il leur présentait son candidat Lionel Zinsou.

1 commentaire
  1. MAX LA MENACE dit

    C’EST TRES COURAGEUX SEULEMENT AU BENIN LA POLITIQUE ET LES POLITICIENS SUIVENT UNE LOGIQUE ATYPIQUE ET LES MEMES ARGUMENTS SONT UTILISES DE PART ET D’AUTRE POUR ABOUTIR A DES CONCLUSIONS ANTAGONISTES. C’EST CELA LE GENIE DAHOMEEN, QUE DIS-JE BENINOIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus