MoovInter

Côte d’Ivoire: deux militaires arrêtés et une mutinerie avortée

Au nord-ouest de la Côte d’Ivoire, à Séguéla, des éléments des forces armées ont été mis aux arrêts mercredi soir après qu’ils ont été suspectés de consommer de la drogue. Une situation qui n’est pas du tout du goût de leurs frères d’arme, rapporte Koaci qui cite des sources sécuritaires.

Le média indique que ces soldats ont été pris en flagrant délit de consommation de drogue, principalement du cannabis, dans un « fumoir », par les éléments de la gendarmerie de la localité. Ces soldats dont les identités sont tenues secrètes, seraient en service au Centre d’Instruction et de Formation Intégrée (CIFIM) de Séguéla, un centre des FACI. Ces derniers ont été présentés devant le juge mercredi et ont été condamnés « respectivement à 4 et 5 ans de prison pour consommation de cannabis interdite par la loi », indique Koaci.com.

--- Publicité---

Le média ivoirien informe aussi que cette condamnation des deux soldats par le juge, a donné lieux à une tentative de mutinerie de leurs collègues du CIFIM, où ils étaient en service. Cependant, ils ont été vite maîtrisés et ramenés à la raison par les forces de police et l’escadron de la gendarmerie déployés sur les lieux.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus