MoovInter

Côte d’Ivoire: début de la campagne électorale sur fond de tensions politiques

La campagne électorale pour les prochaines élections municipales et régionales, prévues pour se tenir le 13 octobre prochain, en Côte d’Ivoire, a été officiellement lancée ce vendredi 28 septembre 2018. Elle est partie pour durer 15 jours et prendra fin le 11 octobre prochain.

A  Abidjan, la capitale économique ainsi que dans d’autres villes du pays, les portraits des candidats étaient visibles au niveau des grands carrefours alors que les militants des différents partis s’activaient dans les rues endossant chacun des tee-shirts à l’effigie de leurs candidats respectifs, a constaté le correspondant d’Anadolu dans le pays. Les dernières élections régionales et municipales en Côte d’Ivoire remontent à 2013, deux ans après l’arrivée au pouvoir du président Alassane Ouattara après la crise post-électorale de 2011 qui avait fait 3.000 morts.

--- Publicité---

Quelque 4 566 706 électeurs seront appelés aux urnes pour ces élections, selon la Commission électorale indépendante (CEI), qui a assuré jeudi soir qu’elle collera à « son rôle d’arbitre juste et impartial » et promis de « proclamer les résultats du scrutin, conformément au verdict des urnes ». La campagne électorale se tient dans un contexte marqué par un désaccord sur la question de l’alternance en 2020, entre les alliés de la coalition au pouvoir, réunis au sein du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), fait qui a poussé le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qui faisait partie de cette coalition, lors de toutes les élections depuis 2010, à se retirer définitivement.

Pour les élections régionales, sur un total de 88 candidatures, on décompte 17 listes pour le PDCI, 28 pour le RHDP, deux (2) pour le Front populaire Ivoirien (FPI, principal parti d’opposition) et 41 candidatures indépendantes. Pour les municipales, sur les 684 candidats, 104 candidats relèvent du PDCI, 176 du RHDP, 12 du FPI, 1 du RPC (Renouveau pour la Paix et la Concorde) 2 de l’UDR (Union pour la défense républicaine) et 389 indépendants.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus