MoovInter

Cameroun: un gendarme décapité par des séparatistes

Amnesty international a annoncé, mardi dans un communiqué, qu’elle est parvenue à authentifier deux vidéos montrant un gendarme décapité par des séparatistes anglophones.

Cette authentification a été réalisée par des experts médico-légaux d’Amnesty sur des enregistrements reçus en fin de semaine, selon la même source. L’ONG de défense des droits de l’homme ne donne pas d’indication sur la date approximative du crime et elle s’est montrée incertaine concernant l’endroit. Il s’agirait, à priori, de la région de Belo (nord-ouest), selon Amnesty, une localité « gravement touchée par la crise anglophone depuis 2016 ». Amnesty rappelle que depuis cette date, plus de 160 sécuritaires et 400 civils ont été tués.  L’ONG appelle le gouvernement camerounais à ouvrir une enquête pour déterminer les responsabilités.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus