Burkina Faso: lourde perte dans les rangs de l’armée après l’explosion d’une mine

C’est devenu presque la routine dans le nord du Burkina Faso. Encore sept soldats ont été tués et trois autres gravement blessés dans l’explosion d’une mine sur l’axe Djibo-Barboulé, rapporte la BBC citant des sources sécuritaires.

D’après la BBC, l’armée avait mené la veille, une opération de ratissage dans cette même localité où il y aurait une trentaine de djihadistes. Le véhicule de tête d’un convoi de l’armée burkinabé en mouvement de Baraboulé vers Djibo, dans la région du Sahel, a sauté sur un engin explosif au sortir d’un pont. Les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso ont plusieurs fois été victimes de ce genre d’attaque autant dans le Sahel que dans l’Est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus