Brésil : le trône d’un ancien roi béninois réduit en cendres dans un incendie

Le dimanche 02 septembre 2018, le musée national de Rio de Janeiro a connu un incendie aux conséquences lourdes. Dans le lot des objets d’art détruit par le feu se trouve le trône d’un ancien roi d’Abomey. Il s’agit du trône du roi Adandozan, datant du XVIIIème  siècle.

Selon le vice-directeur du musée, Luiz Fernando Dias Duarte et l’archiviste Rui da Cruz Jr, dont les propos ont été rapportés par le quotidien L’événement Précis, le trône du roi Adandozan fait partie des objets réduit en cendre par le feu qui a ravagé le musée de Rio de Janeiro. « Nous avons brûlé le trône du roi Adandozan, du royaume africain du Dahomey, datant du XVIIIème  siècle. Nous avons brûlé le bâtiment où l’indépendance du Brésil a été signée », a fait savoir Rui da Cruz Jr, archiviste, employé du musée.

Plusieurs autres objets sont partis en fumée dans cet incendie dont les causes sont encore inconnues. Il s’agit par exemple d’une collection égyptienne, des collections de paléontologie, du plus ancien fossile humain découvert au Brésil, des résultats de recherches de plusieurs chercheurs qui n’avaient pas encore achevé leurs travaux.

Pour rappel, le roi Adandozan est le neuvième roi intronisé si on doit exclure la reine Hangbè de la chronologie. Il a été installé sur le trône en 1797, à la suite d’une longue dispute, après l’assassinat de son père, Agonglo, qui en ce moment était roi depuis 1789. Une fois sur le pouvoir royal en main, Adandozan s’est lancé dans la chasse de tous ceux qui ont participé à la mort de son père.

Cette option a fait de lui un roi cruel et détesté par les membres de la cour royale et les populations. C’est ce qui justifie d’ailleurs le fait que son nom, son règne et ses symboles soient effacés de l’histoire dahoméenne.

Sous l’égide des historiens Félix Iroko et Anselme Guézo, l’Université d’Abomey-Calavi  avait accueilli en 2014 un colloque national sur la vie, le règne et l’œuvre du Roi Adandozan. Un colloque qui devait  déboucher, à terme, sur sa réinsertion dans l’histoire officielle nationale (Période 1797-1818).

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

1 commentaire
  1. Azanhouan dit

    Que va chercher au Brésil le trône du roi Adandozan d’Abomey? Il y a de quoi avoir un tel incendie dans votre musée national

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X