Nicolas Sarkozy @ France 24

Bénin: une ONG soupçonnée de trafic d’enfants orphelins épinglée par la police républicaine

La police républicaine s’est intéressée  sur une ONG sur laquelle pèse des soupçons de trafiquants d’enfants abandonnés ou orphelins. Selon les informations reçues, ladite ONG se donnerait à des actes de déplacements illicites d’enfants placés sous sa responsabilité.

La police républicaine a déjoué ce Mardi 25 Septembre 2018 le convoyage de cinq mineurs de leur organisation non gouvernementale vers “Azowlissè”.

En effet, il est revenu plusieurs fois aux éléments chargés de la sécurité dans cette localité qu’il y a une organisation non gouvernementale qui s’adonnerait à une activité illicite de dépacement d’enfants placés sous sa responsabilité. Face à cette information devenue récurrente, les éléments de la sécurité du premier arrondissement ont entamé une enquête qui leur a permis de mettre la main sur les responsables de cette organisation non gouvernementale qui s’apprêtaient à convoyer vers Azowlissè  5 orphelins placés sous leur responsabilité.

Selon les premières informations, cette organisation non gouvernementale est une habituée de cette pratique. Le mode opératoire de celle-ci consiste à rechercher des enfants orphelins ou abandonnés. Après quelques années, les parents n’ont plus les nouvelles de ces enfants. C’est pour percer le mystère que le commissaire Dannon Jacques et ses éléments ont entamé l’ investigation.

Interpellés, les responsables de cette organisation seront présentés à l’Office centrale de protection des mineurs ( OCPM) pour la suite de l’enquête. En dehors de la responsable de l’ONG, le chauffeur qui conduisait les enfants à leur prochaine destination, un jeune homme de 35 ans sera utile pour les besoins de l’enquête.

1 commentaire
  1. Kpotongbe dit

    Oh seigneur!!!! Protège nous c’est enfants orphelin et innocent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus