MoovInter

Bénin – Poursuite d’anciens ministres : la Criet associée à la gestion du dossier

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) va se joindre à la Cour d’Appel de Cotonou, dans le cadre de la poursuite judiciaire contre certains anciens ministres. Ainsi en a décidé le ministère de la justice et de la législation, qui a déjà saisi la Criet a cet effet.

Dans une correspondance adressée au Procureur Spécial près de la Criet, Ulrich Gilbert Togbonon, le ministère de la justice et de la législation invite ce dernier à se rapprocher « immédiatement » du Procureur général de la Cour d’Appel de Cotonou. Cette démarche devrait lui permettre de prendre connaissance des décisions de poursuite contre certains anciens ministres et le rejet de poursuite de Komi Koutché. Ainsi, Aboucar Yaya, Simplice Codjo, Valentin Djènontin et Fatouma Amadou Djibril pourraient également se retrouver  devant la Criet pour répondre des faits qui sont portés comme eux.

--- Publicité---

Pour rappel, l’ancien ministre Aboubacar Yaya est poursuivi pour une affaire de concours frauduleux au ministère des finances. Quand au ministre Simplice Dossou Codjo, il est cité dans une affaire de détournement de primes des policiers, alors qu’il était ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. En ce qui concerne Valentin Djènontin, Fatouma Amadou Djibril, ils sont recherchés pour mauvaise gestion de la filière cotonnière sur la période allant de 2014 à 2016.

 

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus