MoovInter

Bénin: les mises en garde du parti « Restaurer l’Espoir » au président Patrice Talon

Réuni en séance extraordinaire le 21 septembre 2018, le parti « Restaurer l’Espoir » a examiné l’état de la démocratie au Bénin. A la faveur d’un point de presse tenu ce 26 septembre 2018 à son siège, le parti a mis en garde le chef de l’Etat, Patrice Talon, contre la perversion de l’Etat et la corruption institutionnelle de la République.

Par la voix de son Secrétaire général, Guy Dossou Mitokpè, le parti « Restaurer l’Espoir » a condamné, avec la dernière rigueur, la politique du régime Talon qualifiée de saccage des acquis démocratiques et de l’Etat de droit. « Le parti Restaurer l’espoir condamne avec détermination toutes les décisions de remise en cause des décisions constitutionnelles prisent par Monsieur Patrice Talon ; condamne avec détermination toutes les lois liberticides et attentatoires à la démocratie moderne », a déclaré Guy Mitokpè.

--- Publicité---

Le Parti « Restaurer l’Espoir » a également dénoncé et exigé du régime Talon, l’arrêt de la main mise sur les secteurs vitaux de la richesse nationale par un groupuscule d’affairiste et la cessation immédiate des pratiques de délit d’initié et de conflit d’intérêt au sommet de l’Etat. « Il doit être mis un terme immédiat au détournement de l’Etat à des fins privées personnelles », a exigé le parti qui s’est aussi intéressé à la transparence sur le statut officiel et public ainsi que le rôle des membres accompagnateurs du chef de l’Etat à l’occasion des activités officielles tant à l’intérieur du pays que dans les missions à l’étranger.

Le parti « Restaurer l’Espoir » pour la reconquête de l’Etat de droit…

Face aux dérives du pouvoir Talon, le parti « Restaurer l’Espoir » a préconisé la mise en place d’une plateforme politique de reconquête de l’Etat de droit et de rétablissement de la démocratie moderne en vue de la sauvegarde des acquis du renouveau démocratique, de la protection des droits socioéconomiques, politique, de la cohésion nationale et de la paix. « La République du Bénin est un Etat démocratique, égalitaire, et toute légalité incompatible avec les valeurs et les principes démocratiques doit être dénoncée et combattue sans concession aucune », a fait savoir Guy Mitokpè.

Pour atteindre ses objectifs, le parti « Restaurer l’Espoir » entend contribuer aux côtés des forces politiques et des personnalités qui partagent les mêmes valeurs, idées et lignes de pensée, à porter la libéralisation démocratique du Bénin comme une urgence patriotique. « Ce qui est prioritaire, urgent et impératif, ce n’est pas la résignation à s’adapter aux diktats de l’ordre despotique », a indiqué le Secrétaire général du parti « Restaurer l’Espoir ».

« Il n’y a aucun honneur à exceller dans les hypocrisies adaptatives, aux déviances oligarchiques et dictatoriales. Le seul chemin d’honneur et de patriotisme est celui qui vous indique de vous dresser contre l’ordre abject et de vous résoudre à le maintenir hors d’Etat de nuire » – Guy Dossou Mitokpè.

Selon le parti présidé par Candide Azannaï, le plus grand combat politique face aux dérives du pouvoir Talon est l’organisation des forces politiques indépendantes et libre contre l’érection d’un Etat mafieux qui projette de basculer le pays dans le chaos par l’institution de l’apartheid électoral. « Un seul mot d’ordre : débarrasser la république du Bénin des errances constitutionnelles, législatives et surtout contraindre le régime de la « Rupture » du « Nouveau Départ » et du « Bénin déréglé » à reculer derrière les lignes démocratiques, législatives et constitutionnelles », a laissé entendre Guy Mitokpè.

Le parti « Restaurer l’Espoir » a donc annoncé une lutte en rang serré, avec les forces politiques et populaires résolues, contre l’exclusion, la discrimination, l’inégalitaire, les compromissions, qui selon Guy Mitokpè, constituent des dénies de démocratie et portent atteinte à la paix, à la stabilité et l’Etat de droit. « Cette lutte sera portée sur des objectifs clairs, précis allant dans le sens de l’intérêt général », a-t-il rassuré.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Prosper K dit

    Il est grand temps de réparer ce tort outrageant qui a été causé à la pauvre et malheureuse population précipité dans l’erreur à ses seuls dépens. Le choix de cette classe d’affairistes peu scrupuleux n’a pas été la frange volonté du peuple. Car totalement manipulé. Il faut apprendre nos populations à savoir décerner le bien du mal! Le bon grain de livret. La politique ne sert au Bénin qu’à réaliser le rêve de l’élite selon les enjeux et intérêts du moment. C’est très dévastateur de la dignité humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus