Bénin: les « klébés » totalement éjectés du trafic frontalier

Connu pour leur activisme aux côtés des douaniers et des policiers au niveau des frontières, les « aides-douaniers » ou « policiers-civils », communément connus sous le vocable « Klébés » ne pourront plus continuer à exercer. La hiérarchie douanière a donné des instructions fermes pour qu’ils soient totalement mis hors du système.

En visite de terrain ce lundi 17 septembre 2018, le colonel des douanes Charles Inoussa Boco Sacca et le Directeur Général de la police républicaine, Nazaire Hounnonkpè ont instruit les éléments surplace à mettre fin à l’existence des « klébés » dans les périmètres ou exercent la douane et la police. « Ils ne font pas partie de nos effectifs et n’ont pas été formés pour nos missions », a déclaré le colonel Charles Inoussa Boco Sacca selon les propos rapportés par La Nation .

S’en est donc fini pour cette filière qui s’est développée au fil des années et dont les usagers des frontières se plaignent. En effet, ces derniers constituent une source potentielle de corruption et de rançonnement au niveau des postes de contrôle. Pour certains usagers, c’est un soulagement de savoir que ces derniers ne mèneront plus la vie difficile sur le trafic frontalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus