MoovInter

Bénin: les dernières volontés du regretté journaliste Donatien Gbaguidi dévoilées

Décédé jeudi 16 août 2018 et conduit à sa derniere demeure jeudi 06 septembre 2018, l’incontournable regretté journaliste culturel béninois Donatien Gbaguidi a laissé une lettre à ses collègues et amis.

Dans une lettre dévoilée jeudi 06 septembre 2018 lors de la  cérémonie d’hommage à titre posthume à Donatien Gbaguidi, il ressort que ce dernier alors qu’il possédait encore ses facultés mentales et morales, reconnait avoir toute sa famille ainsi que tous ses collègues de l’Evénement Précis derrière lui. Après avoir exprimé sa profonde gratitude à ces derniers, il leur a exprimé quelques doléances.

--- Publicité---

1) si vous m’aimez, n’abandonnez pas mes enfants.

2) si vous m’aimez, n’abandonnez pas ma maman et ma sœur qui n’ont que moi.

3) J’ai un livre, BANAME: LA CROIX ET LA BANNIÈRE l’éditeur s’appelle RODRIGUE ATCHAOUE. Il réédite aussi le livre intitulé CULTURE EN DEUIL.

4) Je souhaite bien être baptisé au catholicisme, mais en cas de complications , je préfère vivre ma vie originelle de christianisme céleste.

5) Mon ardent souhait est d’être auprès de mes enfants et non a TODO

Avant sa mort, il était presqu’à la fin de son livre intitulé «L’ÉGLISE DE BANAMIN : la croix et la bannière». Donatien Gbaguidi avait une conviction de la vie. Pressé de voir ses rêves s’accomplir, il avait très peu confiance à l’Homme mais avait un faible particulier pour Dieu et son fils Jésus-Christ. Ce qu’il reconnaissait d’ailleurs comme une qualité.

« Chers frères et amis: j’ai fait une option dans ma vie que je voudrais partager avec vous: Croire  en  Dieu malgré tout ce qui m’arrive et être prêt à en mourir. Refuser les puissances surnaturelles que me proposent les hommes pour prolonger ma vie et faire de mon existence un véritable bonheur malgré tout » confiait Donatien Gbaguidi le 21 Juillet 2013.

Pour Donatien Gbaguidi, toutes personnes qui veulent vivre heureux devra cesser de se torturer avec des pratiques obscures qui finissent par les emprisonner. « Mettez simplement Dieu au centre de votre vie, sans hypocrisie, sans tricherie et surtout avec foi et vous verrez que la vie est beaucoup plus simple à vivre » avait -il conseillé. Loin de demander aux uns et aux autres d’aller à l’Eglise, sa conviction, c’est que l’Eglise n’est forcément pas le salut tant recherché par l’être humain. « Ce que je vous demande, c’est d’arrêter de creuser des tombes pour les autres, d’arrêter d’œuvrer pour l’échec des autres, d’arrêter d’être jaloux parce que l’autre avance » a t-il expliqué avant de préciser : « Priez comme  vous  le pouvez votre  Dieu ».

« Entrez en intimité avec lui dans vos prières et il vous écoutera. Croyez-moi. Ça réussit toujours. Un conseil : Ne lui demandez surtout pas de faire du mal à ceux que vous  pensez être vos ennemis. Demandez-lui souvent la grâce pour ceux qui souffrent » a t-il conseillé aux uns et aux autres le 21 Juillet 2013.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus