MoovInter

Bénin : les députés rejettent la demande de poursuite de Komi Koutché

Les députés de la 7ème législature viennent de donner un avis défavorable à la demande du procureur général. Komi Koutché n’ira pas devant la Haute Cour de Justice. Ainsi en ont décidé les parlementaires qui ont voté par 78 « non », 03 « oui » et zéro abstention.

Lors du débat en plénière avant vote, les députés des deux camps ont estimé que les faits portés contre le mis en cause manque d’arguments. En effet, dans la lettre de saisine du Procureur, il est mentionné que l’ex argentier est poursuivi pour « d’enrichissement illicite et de blanchissement de capitaux ». Dans son argumentaire, le Procureur évoque un vol qui a eu lieu au domicile de Komi Koutché. Vol au cours duquel plus de huit cent millions (800.000.000) de Francs Cfa ont été emportés. « Le montant était dans une valise marron rangée dans le placard se trouvant dans sa chambre à coucher », a précisé le Procureur.

--- Publicité---

Mais selon les avocats de Komi Koutché, une telle somme n’a jamais été volée au domicile de leur client. C’est ce qu’ils ont voulu faire comprendre au Parlement à travers la lettre envoyée à son Président. Selon la restitution des faits présentée par ces derniers, c’est une somme de 95 millions qui a été emportée lors d’un vol perpétré chez Komi Koutché« Le Week-end du 06 au 07 février 2016, alors que tout le pays était dans la fièvre de l’élection présidentielle, un montant de 95 millions destiné aux structures de campagne du candidat Lionel Zinsou dans les collines devrait être mis en place pour les activités préparatoires des campagnes », peut-on lire dans la lettre adressée à Adrien Houngbédji avec copie aux 81 autres députés. Des faits confirmés lors de la plénière par le député Adam Bagoudou, ancien intendant du palais sous Boni Yayi. ‘’..Je confirme qu’il s’agit de 95 millions qui sont perdus chez Komi KOUTCHE et non 800 millions…Je le confirme, parce qu’il les a pris dans mes mains « , a  déclaré ce dernier.

Ces nouveaux éléments apportés par le conseil d’avocat ont certainement joué sur la position des députés qui ont opposé un « NON » à la poursuite de Komi Koutché. Pour le député Rachidi Gbadamassi de la mouvance, la demande doit être rejetée sans autres formes de procès. A l’en croire, il s’agit d’une affaire qui concerne le droit privé. Elle n’a donc pas besoin d’aller devant la Haute Cour de Justice.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Medardkidi dit

    Salutations,
    Le plan minutieux de Komi Koutché a échoué. En fait ce dernier était pour le vote favorable des députés à sa mise à disposition de la justice béninoise. Mais malheureusement fort est de constater qu’il est désormais contraint de rentrer au bercail car il ne fera plus l’objet de poursuites judiciaires, Komi Koutché ne pourra plus éventuellement bénéficier d’une quelconque forme d’asile au pays de l’Oncle Sam pour la constitution consistante de son dossier.
    D’où le dossier reste dormant. A malin, malin et demi…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus